Découvrir l’équipe

Notre conseil de fondation

Yann Borgstedt – Fondateur,Président et Membre du Conseil Royaume-Uni

« Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde. Que cette citation attribuée a Mahatma Gandhi puisse inspirer et guider chacun d’entre nous à changer le monde. »

Yann Borgstedt est un entrepreneur et philanthrope Suisse. Né à Genève où il a grandi, il a poursuivi ses études aux États-Unis. Il a créé, investit et géré un large éventail d’entreprises dans le développement immobilier, la relocation et le stockage en France, en Angleterre et en Suisse.

En 2005, il a créé la “Womanity Foundation” qui se concentre sur l’éducation, la formation et l’émancipation des femmes, en Afghanistan, Brésil, Inde, Israël, Maroc et dans les Territoires palestiniens.

Womanity a par exemple permis la création de la première radio exclusivement réservée aux femmes du Moyen-Orient, appelée “Radio NISAA FM” et la transformation de la plus grande école pour filles en Afghanistan en école modèle (Al Fatah). Dans la continuité des actions menées en faveur du progrès des femmes, le programme “WomenChangeMakers” a été lancé en 2009 afin d’identifier et de soutenir les entrepreneurs sociaux avec des solutions innovantes en faveur de l’autonomisation des femmes. Le programme s’est inspiré du modèle Ashoka, dont Yann est devenu familier au cours des dernières années, notamment à travers sa participation au réseau de soutien “Ashoka Support Network” en Suisse et en France, où il travaille avec François Marty sur le développement de logements sociaux durables.

Yann siège aussi au conseil d’administration du « Gender Equality Project », une Fondation Suisse qui œuvre pour l’égalité entre les femmes et les hommes dans le monde du travail. Il est également membre du comité d’Internews, une organisation international à but non lucrative dont la mission est de soutenir les medias locaux à travers le monde afin de pouvoir offrir aux populations les informations dont elles ont besoin, la possibilité d’établir des liens et leur donner les moyens de faire entendre leurs voix.

De plus, il a un petit portefeuille d’investissements à impact social comme www.microdon.org, http://www.mymela.com , http://zewaow.com/en/, http://alter-equity.com et http://twodegreesfood.com/ et est membre du réseau YPO (Young President Organization).

Récemment, Yann s’est également investi dans des projets de développement durable comme par exemple le développement d’un quartier écologique, comprenant 400 appartements résidentiels, dont deux-tiers sont des logement sociaux, et une tour résidentielle écologique, à Genève dans les quartiers de la Praille-Acacias-Vernets (PAV).

Yann a été accueilli par  Women Moving Millions, comme le premier Européen et l’un des rares membres masculins, en reconnaissance de son travail dans la lutte pour l’émancipation des femmes. De plus, il a reçu le Prix BNP Paribas pour la Philanthropie Individuelle (Prix Spécial du Jury) en mai 2016.

Ce fut un honneur pour lui d’être invité à prendre la parole au 2013 TEDx CoventGardenWomen où il a démontré pourquoi il est crucial d’investir dans les filles et les femmes.

 

Felix Bollmann – Membre du Conseil de Fondation

Felix Bollmann est un acteur très impliqué dans le tourisme culturel, les médias de service public et dans l’aide humanitaire en Suisse et au-delà depuis plus de 30 ans.

Dans les années 1980, Monsieur Bollmann s’engage dans le domaine humanitaire avec la Direction du Développement et de la Coopération (DDC), l’agence de coopération internationale de la Confédération suisse. Il travaille ensuite dans la gestion publique des médias et devient le fer de lance de grands projets tels que la création de World Radio Geneva, une station de radio de langue anglaise à Genève, la célébration du 700e anniversaire de la Confédération suisse et l’exposition universelle organisée par la Suisse en 2002.

Engagé dans le monde des médias et de l’aide humanitaire de 2000 à 2012, Monsieur Bollmann a été le directeur de la fondation suisse la Chaîne du Bonheur. Il a conduit avec succès la collaboration entre les médias de service public et de grandes organisations humanitaires non gouvernementales pour la collecte de fonds pour des projets de secours d’urgence dans le monde entier.

Monsieur Bollmann est toujours impliqué dans divers organismes sociaux et culturels. Il est vice-président de la fondation Terre des Hommes à Lausanne, siège à Médecins du Monde Neuchâtel, SOS-Women Genève, la fondation Flying Anvil and Fonsart, la fondation suisse des médias de service public pour la préservation et le développement du patrimoine de la radio et de la télévision.

Laurent Haug – Membre du Conseil de fondation

En tant qu’observateur, stratège, investisseur et partenaire créatif, Laurent Haug guide les leaders de l’industrie, les entreprises en démarrage et les décideurs politiques à travers les subtilités des technologies émergentes et les changements économiques qui les façonnent. Il travaille sur des projets dans différents domaines – l’esprit d’entreprise, l’innovation, les finances – et facilite le partage d’idées, d’expériences et de connaissances qui mènent à une action novatrice et à de nouveaux projets collaboratifs.

Il est associé chez MKS Alternative Investments, une société axée sur l’investissement en semences en Suisse et à l’international. Il est le fondateur de Lift, la première conférence d’idées de Suisse sur les sujets d’innovation, de technologie et leur impact sur la société. Il travaille actuellement sur trois projets de livres séparés. Son premier livre intitulé « Comment les innovateurs pensent » a été publié en 2016. Il a été honoré deux fois comme l’une des personnalités les plus influentes en Suisse (L’Hebdo en 2006, Bilan en 2011), a remporté un prix suisse pour les TIC et a été nommé l’un des 20 meilleurs jeunes entrepreneurs suisses en 2011.

Dr. Maximilian Martin – Membre du Conseil de Fondation

« Je crois que l’entrepreneuriat social peut apporter une contribution exceptionnellement puissante au changement nécessaire pour arriver à un monde de véritable égalité des sexes. Lorsque le fondateur de Womanity m’a exposé sa vision en 2005, j’ai été ravi de mobiliser mon savoir-faire, mes réseaux et plates-formes ainsi que mes étudiants pour l’aider à mettre en place le programme de Womanity. »

Maximilian Martin conseille, conçoit et développe des concepts de changement social et d’investissement d’impact sous la forme de plates-formes, programmes, produits et services. Son parcours et ses convictions l’ont amené à créer à l’Université de Genève le premier cours universitaire en Europe sur l’entrepreneuriat social, ainsi que la première plate-forme européenne de conseil en gestion de patrimoine philanthropique et d’échange de connaissances, UBS Philanthropy Services. En plus des cours dispensés aux Universités de Genève et de Saint-Gall, il a été le fondateur du poste de stratège en chef pour IJ Partenaires ainsi que le responsable global et le directeur général de UBS Philanthropy Services. Ses engagements comprennent, ou ont compris, les fonctions suivantes: responsable de la recherche à la fondation Schwab pour l’entrepreneuriat social, consultant senior chez McKinsey & Company, instructeur au Département des affaires économiques à l’Université de Harvard et membre du Centre for Public Leadership à la John F. Kennedy School of Government.

Maximilian Martin est l’auteur de plus d’une centaine d’articles sur la philanthropie, les investissements d’impact et des sujets connexes, et il est fréquemment invité à des rencontres internationales dans les domaines de la gestion de patrimoine, de la philanthropie et des investissements d’impact. Il détient des diplômes d’études avancées en anthropologie et en économie et un doctorat en anthropologie économique. En plus de la fondation Womanity, il siège aux conseils ou comités consultatifs de Dazzling Oceans (Singapour), FSG Social Impact Advisors (Boston, USA), Haniel Group (Duisburg, Allemagne), Oasis Funds (Genève, Suisse), et le World Toilet Organization (Singapour).

Arnaud Mourot – Membre du Conseil de Fondation

« Le monde a besoin d’entrepreneurs sociaux innovants qui ont la capacité de fournir des réponses efficaces aux défis sociétaux majeurs. Leur succès repose sur une collaboration étroite avec des organisations qui ont la capacité de les aider et de les guider à travers chaque étape de leur développement. C’est ce que fait la fondation Womanity avec professionnalisme et engagement, et c’est la raison pour laquelle j’ai décidé de soutenir sa mission. »

Depuis 2005, Arnaud Mourot est le Président d’Ashoka France, Belgique et Suisse. Il a lancé et développé les activités de l’association dans ces pays, en mettant l’accent sur le programme de base d’Ashoka: la sélection et le soutien à des entrepreneurs sociaux innovants. Vingt-six entrepreneurs font maintenant partie du réseau.

Arnaud Mourot est diplômé avec une spécialisation en entrepreneuriat et innovation de l’Ecole Supérieure de Commerce de Paris, une école de commerce accréditée par le label European Quality Improvement System (EQUIS) et par l’Association to Advance Collegiate Schools of Business (AACSB).

Il a  simultanément mené une carrière de sportif de haut niveau pendant 10 ans au sein de l’équipe nationale française de lutte et a remporté la 5ème place au championnat du monde de 1998. Suite à sa carrière sportive, Arnaud a créé  Sport Sans Frontières en 1999, dont il est aujourd’hui le président. Cette organisation non gouvernementale utilise le sport comme outil éducatif et thérapeutique dans des pays ayant subi un conflit et dans les quartiers en difficulté.

Antonella Notari Vischer – Membre du Conseil de fondation

« Je crois fermement à une collaboration avec des partenaires expérimentés venant de tous les secteurs pour parvenir à la justice sociale et une plus grande participation des femmes dans leurs sociétés. C’est une situation gagnant-gagnant pour tous ceux qui y participent. Womanity est dans une position privilégiée pour faciliter de telles collaborations. Notre succès est le fruit de la mise en œuvre d’un large éventail de compétences, d’expériences, d’opinions et d’idées pour mener à bien nos programmes. »

Après avoir travaillé pendant plus de 18 ans pour le Comité International de la Croix-Rouge (CICR) en tant que déléguée sur le terrain et porte-parole, Antonella Notari Vischer a rejoint le secteur de la microfinance en tant que directrice de la communication d’entreprise pour BlueOrchard à Genève de 2008 à novembre 2009. Elle a dirige la fondation Womanity de 2010 à 2017. Elle siège désormais au Conseil de fondation et également au conseil d’administration de Genève Roule et Giving Women.

Antonella Notari Vischer est titulaire d’une Maîtrise universitaire en media et communication de la London School of Economics and Political Science (LSE) et d’une Licence ès Lettres à l’Université de Genève.

Audrey Selian – Membre du Conseil de Fondation

Audrey Selian est impliquée dans les domaines de l’investissement et du développement social durable dans le monde entier. Madame Selian a commencé sa carrière dans le conseil de gestion chez PricewaterhouseCoopers, avec quelques courts passages au sein de l’UIT, l’institution spécialisée des Nations Unies pour les technologies de l’information et de la communication. En 2000, elle a poursuivi son intérêt pour la politique et le développement de la technologie en obtenant un doctorat à l’université Tufts, doctorat portant sur les interactions de la technologie et du développement politique dans les anciens états de transition soviétiques en 2005.

Ensuite, Madame Selian a travaillé comme consultante pour diverses organisations, comme notamment pour USAID où elle gérait l’utilisation des technologies de l’information et de la communication pour le développement de l’organisation, ou pour une start-up impliquée dans le domaine de la technologie. Depuis 2006, elle s’est orientée vers le conseil aux fondations philanthropiques dans leur développement stratégique. Elle est actuellement directrice des investissements d’impact de Rianta Capital à Zurich, une structure consultative de la fiducie familiale Singh.

En 2008, Madame Selian fonde la plateforme Artha, une plateforme de technologie sur mesure, un réseau social conçu pour connecter les investisseurs privés et les donateurs intéressés à investir en Inde dans une «communauté de confiance». La plateforme s’étend désormais à d’autres zones géographiques, notamment en Amérique latine, et Artha Networks Inc. a été formée en tant que société dérivée en 2012. En outre, elle est co-fondatrice du Hub Impact à Erevan, en Arménie.

John Rea – Conseiller spécial du Conseil de Fondation

John Rea, né à Belfast, en Irlande du Nord en 1952. Il a fait ses études à la Belfast Royal Academy et a obtenu son diplôme avec mention en droit à l’Université Queens de Belfast avant d’être engagé comme solliciteur à la Cour Suprême d’Irlande du Nord en 1978. Il exerça pendant plusieurs années au Royaume-Unis puis travailla dans le secteur bancaire en tant que directeur général de la division fiduciaire et de la gestion d’actifs de la clientèle privée pour la Grindlays Private Bank. Durant les 12 dernières années il a dirigé un important Family Office privé. Il est très intéressé pas les questions du Leadership et de la création de leaders qui possèdent des qualités claires et démontrables d’émancipation, des normes éthiques  . Il possède un désir profond d’amener plus d’humanité ainsi que plus d’interdépendance sur le lieu de travail tout en maintenant une efficacité optimum, une transparence et en étant responsable. Récemment, John a perfectionné son expérience en soutenant une fondation ougandaise qui met l’accent sur la prévention contre la Malaria à travers l’éducation, une utilisation efficace des moustiquaires spécialement conçues contre le paludisme et un traitement direct. Dernièrement, cette fondation s’est aussi penchée sur les problèmes qui touchent les mères et leurs nourrissons tels que l’hygiène de base, la nutrition, la contraception et la santé infantile.

Il est marié depuis 26 ans avec Versha, professeur de Yoga, et est l’heureux père de Rose (23) et Samir (19). La lecture, le développement personnel, les films inspirants ainsi que la musique sont les passions de John. Il joue aussi au golf (mal), pratique le ski (modérément) et se balade avec des chiens en montagne (splendidement bien).

Ranajoy Basu – Membre du Conseil Royaume-Uni- Président

Ranajoy Basu est associé chez Reed Smith et est aussi le co-président du cabinet Reed Smith en Inde. Il est doublement qualifié en Angleterre et en Inde. Ses principaux domaines d’actions comprennent le financement structuré, la titrisation, les produits dérivés, les marchés de capitaux d’emprunt et les restructurations de dettes. Il possède une expérience notable dans le domaine des obligations de projets d’énergie renouvelable, en particulier des obligations solaires et des titrisations solaires. Il a également une vaste expérience dans le conseil aux structures transfrontalières de financement à impact social et a été reconnu comme étant l’un des meilleurs avocats de ce domaine, ayant conseillé certaines des structures d’inclusion financière les plus innovantes dans le monde, comme the Development Impact Bond (DIB) de Educate Girls en Inde (l’une des organisations partenaires de Womanity et du projet WomenChangeMakers). Il est l’un des membres fondateurs de la société Social Impact Finance Group.

Aastha Gurbax – - Membre du Conseil Royaume-Uni

Aastha Gurbax est directrice exécutive et banquière sénior de la Banque privée J.P. Morgan à Londres, en charge de la clientèle entrepreneuriale. Elle est responsable du conseil aux clients, de la discrétion, des relations de crédit ainsi que du développement des activités principalement dans le marché international Ultra High Net Worth (UHNW) au Royaume-Uni, tant pour les directeurs que pour les family offices.

Aastha Gurbax a rejoint J.P. Morgan de Morgan Stanley où elle a travaillé comme Conseillère en Investissement au Wealth Management Group pour les familles UHNW, les family offices et les organismes de bienfaisance gérants à la fois des portefeuilles consultatifs et discrétionnaires pour des clients au Royaume-Uni, en Europe émergente et en Afrique.

Avant de rejoindre Morgan Stanley, Aastha Gurbax était conseillère fiscale pour des familles UHNW chez PricewaterhouseCoopers et Deloitte et Touche à Londres. Auparavant, elle a occupé divers postes dans le négoce de devises, les dérivés spécialisés et le développement stratégique des affaires.

Elle a remporté le prestigieux prix Spears Young Wealth Management en 2016 et a été placée dans le Top 50 UK UHNW Wealth Advisors par Spears en 2016 et 2017.

Aastha Gurbax est titulaire d’un Master en administration des affaires de la Harvard Business School et d’une licence en sciences avec mention de la Cass Business School à Londres. Elle est aussi une consultante fiscale professionnelle qualifiée au Royaume-Uni.  Aastha Gurbax siégeait  également au conseil consultatif de l’EMEA à J.P. Morgan et continu de travailler au conseil d’administration de Harvard Business School Angels and de la Fondation Womanity au Royaume-Uni.

Maurice Ostro – Membre du Conseil Royaume-Uni

Maurice est un entrepreneur affirmé, travaillant autour des sphères commerciales ainsi que charitables ; à la recherche de solutions innovantes aux problèmes les plus complexes. Ses entreprises ont un but social positif et Maurice utilise également sa perspective commerciale pour mettre en place des activités de bienfaisance durables. Les nombreuses entreprises qu’il a crées vont des domaines allants des pierres précieuses, glaces, fabrication alimentaire, au médias et à la logistique pour l’industrie aéronautique.  En effet, il est le fondateur d’Air Fayre, une entreprise qui a changé le modèle de l’industrie de la restauration aéronautique à l’échelle mondiale. Il a inventé et breveté des produits et des méthodologies commerciales à l’international et a remporté de multiples récompenses internationales pour ses réalisations commerciales et charitables.

Président d’Ostro Minerals (Royaume-Uni) et Fayre Share Investments, il est aussi le fondateur et le président des Trustees de Fayre Share Foundation; Vice-président du Conseil des chrétiens et des Juifs; Fondateur Patron de Faiths Forum pour Londres et impliqué dans de nombreuses activités de bienfaisance. Ses principaux projets philanthropiques comprennent:

  • Collaboration House, facilitant un impact et une efficacité accrus en associant plusieurs organismes de bienfaisance travaillant sur des objectifs similaires, en se concentrant initialement sur les organisations interreligieuses.
  • Renforcer les institutions de foi qui développent des capacités parmi les communautés religieuses du Royaume-Uni.
  • Entrepreneurial Giving, une campagne visant à encourager les entrepreneurs qui débutent à intégrer une mission à leurs entreprises en engageant un % des actions des fondateurs à un but de bienfaisance.
  • Projet de développement économique avec la Fondation Daw Suu d’Aung San Suu Kyi en Birmanie avec un accent particulier sur l’aide aux femmes économiquement défavorisées.

Maurice s’est engagé dans le conseil de plusieurs organes gouvernementaux du Royaume-Uni, récemment sur la Commission du Holocauste du Premier ministre, ainsi que comme mentor pour Scotland Yard. Il a servi l’organisation des Jeunes Présidents dans divers rôles à l’échelle internationale et a de nombreuses participations collectives.

Maurice a trois diplômes, y compris une maîtrise en droit de l’université d’Oxford (diplôme d’honneur en jurisprudence), il est aussi qualifié en tant qu’avocat (Admis au Barreau de New York) et est ancien étdudient de l’Université de New York et de Harvard Business School. Il a été nommé Officier de l’Ordre de l’Empire britannique et Chevalier de l’Ordre royal de Françis Ier en 2014.

Natalie Pinon – Membre du Conseil Royaume-Uni– Trésorière

Natalie Pinon est diplômée de la London School of Economics et Sciences-Po Paris. En 2013, elle rejoint Social and Sustainable Capital (UK) de Charities Aid Foundation, où elle gère les services consultatifs de philanthropie mondiale en collaboration avec des philanthropes et des investisseurs afin de les aider à atteindre leurs objectifs d’impact social.

Natalie Pinon a commencé sa carrière dans le domaine des services financiers avant de se diriger vers le domaine du développement international, où elle a travaillé pour le secrétariat général des Nations Unies et plus tard pour l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe. Elle a également été à la tête de la section d’investissement social du family office Novator, basé à Londres.

Natalie Pinon est affiliée à la plate-forme Marmanie Consulting, l’une des premières sociétés britanniques de conseil en investissement. Elle est également cofondatrice de l’entreprise sociale Development Ratings, un service intermédiaire destiné aux donateurs afin qu’ils puissent évaluer la performance et l’impact des organisations travaillant dans le secteur social.

Ruth Szabo – Membre du Conseil Royaume-Uni- Secrétaire

Pendant plus de 18 ans, Ruth Szabo a travaillé en tant que conseillère juridique interne pour les organisations internationales à but non lucratif, dont l’Organisation des Nations Unies, l’Organisation mondiale de la santé et The GAVI Alliance. Depuis 2012, elle est consultante juridique indépendante et fournit des services aux organisations internationales et à leurs employés dans les domaines du développement organisationnel, de la gouvernance et des conflits en milieu de travail.

Ruth Szabo est reconnue avocate au Royaume-Uni, détient une licence en droit de l’Université de Southampton, au Royaume-Uni et une maîtrise en droit international public de l’University College de Londres. Elle a participé à un certain nombre d’initiatives caritatives, fait partie du Comité exécutif de Giving Women à Genève et est bénévole pour la Womanity Foundation depuis sa création.

Ziad Tabet – Membre du Conseil Royaume-Uni

Ziad Tabet est le fondateur et chef des investissements d’Amakor Capital. Il a plus de 20 ans d’expérience en finance. Avant de fonder Amakor Capital, Ziad a dirigé pendant plus de 7 ans, en tant que gestionnaire de portefeuille, le fond axé sur les événements chez Jabre Capital et géré a géré une des parties les plus complexes de  Jabre Capital Multi-Stretegy Fund.

Auparavant, Ziad Tabet a travaillé pendant trois ans avec Tribeca Capital où il a lancé la stratégie européenne de l’entreprise axée sur les événements. Auparavant, il était analyste principal chez Holte Capital.

Ziad Tabet a débuté sa carrière en 1993 chez Morgan Stanley à New York, où il a passé deux ans dans le secteur Fusions et Acquisitions et deux ans dans le secteur des Marchés Emergents. Il a ensuite travaillé pendant quatre ans dans le secteur du Capital Privé : deux ans chez Texas Pacific Group, un fond LBO de plusieurs milliards de dollars, et deux ans chez Deep Capital, une société de marché intermédiaire qu’il a cofondé.

Ziad Tabet détient un bachelor en Informatique ainsi qu’en Economie de l’Université McGill et un MBA de la Columbia Business School.

Notre équipe

Womanity rassemble dix ans d’expérience collective et de connaissances entrepreneuriales dans une formidable équipe qui repousse les limites de l’émancipation des femmes et des filles.

Rencontrez l'équipe

Notre conseil de fondation

Notre Conseil d'administration fournit une ligne directrice et une source d'inspiration, favorisant l'innovation au service du changement durable.

Rencontrez notre conseil de fondation

Notre équipe

Rafia Qureshi
Directrice

Rafia est la nouvelle directrice exécutive de la Fondation Womanity. Rafia possède plus de 12 ans d’expérience dans le domaine du développement social et économique à la fois dans les secteurs privé et public. Plus récemment, Rafia a travaillé avec Gatsby Africa, la division des programmes en Afrique de Gatsby Charitable Foundation, où elle a géré le processus d’examen stratégique de la Fondation et a mené le développement d’une nouvelle pratique axée sur l’impact et l’apprentissage du portefeuille. Avant Gatsby, Rafia a travaillé chez J.P. Morgan pendant six ans où elle a supervisé le programme d’investissement social de la Fondation JPMorgan Chase dans les marchés émergents et a soutenu l’évolution du développement stratégique et opérationnel plus large de la Fondation en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique. Pendant son passage chez J.P. Morgan, Rafia a élargi l’empreinte de la Fondation au Moyen-Orient et en Afrique subsaharienne, en concevant les plus grands investissements de la Fondation dans ces régions et en garantissant leur soutien par des acteurs du secteur privé et public. Avant J.P. Morgan, Rafia a passé deux ans à travailler avec une firme internationale de conseil en développement axée sur les programmes de développement du secteur privé financé par l’USAID et le DFID en Asie du Sud. La carrière de Rafia a débuté dans le secteur du capital-risque, en travaillant pour la recherche de capital-risque chez Dow Jones et dans une start-up spécialisée à Londres.

Rafia est titulaire d’un diplôme universitaire en relations internationales et administration des affaires de l’Université de Boston et d’un master en population et développement de la London School of Economics.

Valentina Di Felice
Responsable des opérations

Valentina Di Felice a rejoint la fondation Womanity en 2010 en tant que Programme Manager chargée de superviser et de contrôler un certain nombre de projets de la fondation. Elle possède plus de 4 ans d’expérience dans les médias communautaires en ligne et les organisations non gouvernementales s’occupant de l’intégration des migrants et de l’autonomisation des femmes. Elle a été attachée de presse pour Africa e Mediterraneo, une association basée à Bologne, et productrice et présentatrice radio pour Asteriscoradio.com. Elle a collaboré avec Il Tamburo et VITA Europe, deux magazines en ligne basés en Italie et au Royaume-Uni.

Valentina est titulaire d’une Maîtrise universitaire en médias et communication de l’Alma Mater Studiorum, Université de Bologne, et d’une Maîtrise en formation continue en gestion des organisations internationales et à but non lucratif (IOMBA) de l’Université de Genève.

Aurelia Ovan
Administration, Communication et Évènements

Aurelia Ovan a débuté sa carrière en 2007 en tant que chercheur en sociologie et consultante indépendante pour le Musée d’Art Moderne et Contemporain de Genève (MAMCO).

Aurelia a rejoint la fondation Womanity en 2007 comme personne en charge de l’administration et des événements de la fondation. C’est également un support pour l’équipe dans les diverses tâches de communication. Elle est d’ailleurs très intéressée par le monde du design graphique et a suivi en parallèle de son poste chez Womanity une formation dans ce domaine.

Aurelia est titulaire d’un Master de recherche en sociologie de l’art et de la culture de l’Université Pierre Mendès France de Grenoble ainsi que d’une Licence en sociologie de l’Université de Savoie.

Sabine Rosset
Partenariats et ressources externes (Suisse)

Titulaire d’une maîtrise universitaire en sciences économiques et sociales de l’Université de Genève, Sabine Rosset a démarré sa carrière en tant que journaliste pour la télévision suisse et les médias privés. Poursuivant son intérêt pour le secteur culturel, elle fut responsable du secteur de la diffusion du cinéma suisse à l’étranger pour l’agence de promotion du cinéma établie à Zürich.

Depuis 2011, elle s’est orientée spécifiquement vers la recherche de fonds et le conseil aux fondations philanthropiques dans le développement de partenariats et le financement de programmes humanitaires.

En 2016, Sabine a rejoint la Fondation Womanity afin d’intensifier le réseau des donateurs et investisseurs en Suisse, soutenant l’innovation sociale en faveur des femmes et des filles dans le monde.

Lamia Senousi
Responsable communication

Lamia est titulaire d’un LLB en droit de l’Université du Kent à Canterbury. Experte en communication et multilingue avec plus de dix ans d’expériences, elle est aussi une écrivaine passionnée par les questions humanitaires. Récemment, Lamia a travaillé en tant que responsable des communications mondiales et des partenariats stratégiques pour Ernst & Young dans le service Changements climatiques et business durable.

Avant de rejoindre EY, Lamia était consultante chez Deloitte et a occupé en parallèle une consultance philanthropique en art, cherchant à fournir aux artistes d’Afrique de l’Ouest la possibilité d’utiliser leurs talents dans un contexte commercial. Avant Deloitte, Lamia a travaillé pour une société américaine de distribution d’actualités où elle était conseillère stratégique en communication pour les activités mondiales, mettant particulièrement l’accent sur les produits pharmaceutiques, la santé et la technologie.

Lors des élections générales de 2015 au Royaume-Uni, Lamia a assumé le rôle de Directrice de Campagne et Agent Electoral pour le Candidat parlementaire du parti travailliste pour les villes de Westminster et de Londres.

En octobre 2016, elle a été nommée rédactrice en chef de Women of Egypt, un magazine qui agit de la même manière qu’un mouvement militant et qui œuvre pour l’émancipation des femmes en Egypte ainsi qu’à briser les stéréotypes.

Laura Somoggi
Responsable Du Womanity Award

Laura est la nouvelle responsable du programme Womanity Award de la Fondation Womanity. Professionnelle aguerrie de la durabilité, Laura a des connaissances approfondies dans des domaines tels que l’impact social, les partenariats intersectoriels, l’émancipation des femmes et l’agenda de développement international. Elle a travaillé les dix dernières années sur des projets mondiaux ayant un impact social positif et apportent à la fois des compétences pratiques et une approche stratégique au processus de changement.

Laura travaille comme consultante indépendante sur des partenariats stratégiques et l’émancipation des femmes et est, de plus, une trustee à Latin American Women’s Rights Service (LAWRS) (Service latino-américain des droits des femmes). Pendant neuf ans, elle a travaillé à Unilever où elle a géré des partenariats mondiaux avec des ONG internationales et des agences de l’ONU, dont Save the Children et le Programme alimentaire mondial. Elle a également développé une expertise particulière dans la mise en place et la conduite de programmes visant à l’autonomisation des femmes, travail comprenant par exemple le soutien de la campagne HeForShe de l’ONU Femmes. Elle est particulièrement douée et qualifiée à travailler dans des environnements complexes et multiculturels, ayant dirigé des programmes présents dans plus de 15 pays. Avant cela, Laura était journaliste.

Laura est titulaire d’un master en psychologie organisationnelle et sociale de la London School Economics et d’un bachelor en administration des affaires et en journalisme.

Indrani Sharma
Représentante de WomenChangeMakers en Inde

Indrani Sharma est engagée dans le secteur social depuis 13 ans et a travaillé pour diverses organisations nationales et internationales de renommée sur une large gamme de projets de développement qui comprend brièvement l’entrepreneuriat social, la microfinance et les moyens de subsistance. Ses champs d’intervention sont la mobilisation communautaire, le renforcement des capacités et l’engagement communautaire. Elle possède une solide expérience de travail en Inde mais aussi au Népal, au Sri Lanka et au Pakistan et a représenté des projets d’Asie du Sud au niveau mondial. Elle a travaillé avec succès avec des organisations comme Ashoka et PlaNet Finance et est actuellement également impliquée avec Ashoka Changemakers.

Tiana Vilar Lins
Représentante de WomenChangeMakers au Brésil

Tiana est impliquée dans le secteur associatif depuis 15 ans et a travaillé au Brésil, au Paraguay et en Inde pour mener à bien des projets sociaux, principalement en faveur des jeunes et de l’entreprise sociale. Tiana a travaillé dans le secteur de la jeunesse et plus particulièrement du développement des adolescents à l’institut Alliance et a géré la sélection d’entrepreneurs sociaux pour Ashoka au Brésil et au Paraguay. De plus, la vie professionnelle de Tiana l’a mené à travailler pour l’amélioration du développement organisationnel des associations en dirigeant l’ICEP, une institution axée sur l’amélioration de l’éducation publique, et en fondant l’agence de mobilisation sociale Arcati.

Tiana est diplômée de troisième cycle en communication à l’université de Sao Paulo au Brésil. Elle participe actuellement à un cours de troisième cycle sur la pratique sociale réfléchie par GRA (Brésil), l’initiative Proteus (Afrique du Sud), l’institut Crossfields (Angleterre) et l’université Alanus (Allemagne).

Mohammad Zia Noori
Directeur de Programme en Afghanistan

Mohammad Zia Noori a rejoint la fondation Womanity en septembre 2011 en tant que directeur de programme en Afghanistan. Il possède plus de 12 ans d’expérience dans la planification de projet, la gestion, la supervision, la budgétisation, la mise en œuvre et le reporting dans les domaines de l’éducation, la protection de l’enfance, l’éducation sanitaire et la promotion de l’hygiène, le développement communautaire et la formation des travailleurs sociaux.

Avant d’intégrer l’équipe de Womanity, il a travaillé pour plusieurs organisations nationales et internationales, notamment pour Save the Children, l’UNICEF, Aschiana et d’autres. Noori détient plusieurs certificats dans ses domaines de compétences et a suivi plusieurs programmes de formation.

Asmaa Guedira
Chef de Programme pour Be 100 Ragl (série de fiction)

Asmaa joint la Fondation Womanity en début 2016. Elle est passionnée par l’innovation sociale, et particulièrement intéressée sur l’impact de la collaboration facilité par les technologies digitales dans les secteurs créatifs d’innovation qui émergent dans les organisations, et la société en général. Elle est convaincue que les communautés collaboratives offrent d’autres alternatives au développement social et économique dans les pays en développement.

Après 4 années de carrière en tant que consultante en gestion à PwC, Asmaa a joint OuiShare en tant que Connector. OuiShare est une communauté internationale d’innovateurs qui travaillent ensembles sur des modèles sociaux économiques émergents basés sur une société de collaboration: comme par exemple, l’économie collaborative, la manufacture open-source, les organisations décentralisées, une société « zéro déchets ». Asmaa se concentre sur la création de synergies dans les domaines de l’innovation digitale et l’entreprenariat social entre l’Europe et le MENA (Moyen-Orient et L’Afrique du Nord), une région qui lui est chère, compte tenue des ses origines marocaines et ayant habité 10 ans à Paris. Elle est désormais nomade, travaillant et habitant divers pays dans le monde, mais particulièrement les pays du MENA.

Caitlin Fisher
Conseillère De WomenChangeMakers Au Brésil

Caitlin, originaire de Cambridge, dans le Massachusetts, a récemment terminé sa bourse Fulbright au Brésil. Elle a mené des recherches ethnographiques sur les genres, le corps, et le développement économique à travers le prisme du football. Elle est co-fondatrice de GUERREIRASPROJECT, une initiative multimédia à l’échelle internationale sur les genres et le développement. Auparavant, elle a travaillé en tant que spécialiste du portefeuille de la Fondation Nike à New York et Portland, dans l’Oregon, où elle a contribué au lancement de girl effect. Elle est également une ancienne joueuse de football professionnelle, et a joué au niveau international au Brésil, en Suède et aux États-Unis, tout en effectuant des recherches anthropologiques pour la FIFA. Caitlin a obtenu sa Licence en anthropologie biologique à l’Université Harvard (2004) et sa maîtrise au Gender Institute de la London School of Economics (LSE) (2010).