Parcourir la carte de nos programmes

Programmes

Bourses universitaires pour les femmes
(Territoires palestiniens)

Soutien universitaire aux jeunes femmes palestiniennes défavorisées.

Photos du Programme

Projet

« L’université m’a apporté confiance en moi et capacité d’échanger avec d’autres personnes, tout en m’aidant à comprendre leurs points de vue et à tirer des enseignements de nos échanges. J’ai commencé à regarder la vie sous un angle différent, avec espoir et enthousiasme pour un avenir meilleur. » Ghadeer Muzahem, ayant obtenu un diplôme de comptabilité auprès de l’Université Al-Quds en 2012, grâce au soutien de la Fondation Womanity

Défi

Dans les Territoires palestiniens, l’éducation des femmes est considérée comme importante, ainsi que l’atteste le fait qu’on y trouve l’un des meilleurs taux d’alphabétisation des femmes parmi les pays en voie de développement. Cependant, les femmes issues de milieux défavorisés sont rarement susceptibles de poursuivre des études universitaires. Par conséquent, il est plus difficile pour elles de suivre des formations et de faire des études pour développer leurs compétences et conquérir une forme d’indépendance économique. Elles restent donc prisonnières de conditions économiques défavorables, sans pouvoir s’extraire de la pauvreté en compagnie de leur famille.

Approche

En collaboration avec le Women’s Studies Centre (WSC), la Fondation Womanity a élaboré un projet pour fournir un soutien financier à de jeunes femmes issues de milieux défavorisés et prendre en charge leurs frais d’inscription à l’université. L’objectif du projet consiste à améliorer les chances des femmes de trouver un emploi en leur permettant de poursuivre des études.

Pour être sélectionnées dans le cadre de ce programme, les jeunes femmes doivent répondre à des critères socio-économiques précis, avoir obtenu un diplôme de fin de cycle secondaire et maintenir de bons résultats académiques. Des représentants du WSC rendent visite à chaque famille avant d’approuver une bourse d’études. Ils effectuent un suivi des résultats de chaque étudiante et versent directement à l’université les frais d’inscription. Des bourses spéciales sont également attribuées à de jeunes filles vivant dans les camps de réfugiés.

La bourse annuelle couvrait les frais d’un semestre par année, afin d’encourager les étudiantes à financer en partie leurs études ou à trouver une autre source de financement partiel.

Impact

Depuis 2009, sur les 21 étudiantes ayant reçu une bourse d’études pour un semestre par an, 20 ont obtenu leur diplôme.

Parmi les jeunes filles ayant obtenu leur diplôme, certaines ont déjà commencé une carrière dans l’enseignement, la pharmacie, les ONG et le secteur privé, tandis que d’autres ont rejoint la fonction publique ou ont choisi le bénévolat. Certaines poursuivent des études supérieures.

Le WSC a également pu élargir le projet et financer en moyenne 55 bourses d’études par an, à l’aide d’autres sources de financement.

Partenaire précieux

Le Women’s Study Centre (WSC)