Parcourir la carte de nos programmes

Programmes

Radio Nisaa
(Palestinian Territories)

Programmation radio dynamique et efficace qui autonomise les Palestiniennes, les informe et leur sert de source d’inspiration.

Photos du Programme

Videos du Programme

Projet

« La raison d’être de Radio Nisaa consiste à servir de source d’inspiration et d’émancipation. L’inspiration revêt une immense importance dans notre société. Sur les ondes, nous partageons notre expérience et nos connaissances et nous aidons les femmes à s’accomplir ». – Maysoun Odeh Gangat, Directrice de Radio Nisaa

Défi

Dans les Territoires palestiniens, les femmes sont confrontées à des obstacles considérables entravant leur participation à la vie publique. Les perspectives masculines dominent les médias palestiniens généralistes, qui présentent souvent les femmes comme des victimes, tout en renforçant des stéréotypes négatifs. Les femmes occupent un nombre très restreint de rôles décisionnaires dans le secteur des médias nationaux. En outre, il existe très peu de plates-formes publiques répondant à leurs besoins en matière d’information et reflétant leurs véritables centres d’intérêt. Manquant de moyens d’exprimer leurs griefs, les femmes sont moins susceptibles de contribuer au façonnage des contours de la société.

Approche

Fin 2009, en partenariat avec Radio Nisaa Broadcasting Company, la Fondation Womanity a créé Radio Nisaa, première station radio commerciale du Moyen-Orient destinée aux femmes, dotée de son site Web. La station vise à transformer l’image stéréotypée des femmes dans les médias palestiniens. Avec trois émissions quotidiennes aux heures de grande écoute, elle diffuse des bulletins d’information, des débats interactifs, de la musique et des enquêtes sur une multitude de thèmes d’actualité. Les émissions mettent en valeur les contributions apportées par les Palestiniennes dans la vie de tous les jours, tout en établissant des liens et en favorisant le dialogue entre les femmes de cette région et du monde entier.

Sous l’égide de Maysoun Odeh Gangat, la station est gérée par des femmes et les émissions sont produites et présentées par des professionnelles du monde des médias. Un réseau de journalistes locales relaie les témoignages et le vécu des femmes dans l’ensemble du pays. Les opinions masculines sont également représentées afin d’inciter les hommes à participer aux débats sur les droits des femmes.

Grâce à sa présence sur les réseaux sociaux, à ses émissions donnant la parole aux auditeurs à l’antenne et à ses micros-trottoirs, Radio Nisaa encourage les femmes à contribuer au contenu de la station, à en produire elles-mêmes et à faire entendre leur voix.

Impact

  • Radio Nisaa se développe rapidement, atteignant des centaines et des milliers de femmes. Son audience représente 15% de l’écoute publique radiophonique totale dans les Territoires palestiniens. En 2013, la part d’audience était estimée à 9% et en 2010, 2%.(1)
  • Les sociétés commanditaires considèrent Radio Nisaa parmi leurs 5 meilleurs vecteurs de publicité radiophonique dans les Territoires palestiniens.
  • Radio Nisaa a établi une présence considérable sur les réseaux sociaux avec plus de 47’000 abonnés sur Facebook.
  • Grâce à des subventions accordées par divers partenaires, tels que le Programme international pour le développement de la communication (PIDC) de l’UNESCO, Radio Nisaa a dispensé des formations médiatiques à des femmes journalistes originaires de régions isolées.
  • Ashoka, la Fondation Schwab pour l’entrepreneuriat social et le programme Arab World Social Innovators de Synergos ont décerné au directeur, Maysoun Odeh Gangat leur prestigieux fellowships. Ces distinctions représentent une opportunité unique, permettant de suivre des formations, de bénéficier de mentorat et d’accéder à un éventail de réseaux professionnels afin d’en faire profiter Radio Nisaa.

Nisaa Network

Depuis mi-2015 et avec les conseils de Radio Nisaa, Womanity vise à élargir son audience au-delà des Territoires palestiniens en créant une plate-forme multimédia en ligne ainsi qu’un pôle virtuel. Elle projette également de donner à dix organisations médiatiques du monde arabe partageant ses perspectives les moyens d’adopter le modèle Nisaa et de coopérer dans le cadre de la production de contenu à l’horizon 2018.

Partenaires précieux de Radio Nisaa

Synergos, Ashoka, Fondation Schwab, Ministère des Affaires de la femme, le Forum Palestinien des Femmes d’Affaires et de nombreux autres sponsors et organisations locales et internationales.

Pour nous aider à financer ce projet, visitez notre page Faire un Don ou contactez Ryna Sherazi à l’adresse e-mail: ryna@womanity.org.

***

(1) – L’estimation de la part d’audience de Radio Nisaa est basée sur les données fournies par des enquêtes externes. En 2010, l’enquête a été menée par Near East Consulting et en 2014 et 2015, par Arab World for Research & Development (AWARD).

 

Programmes

(Palestine)

La Première Plate-forme Multimédia pour Les Femmes Arabes dans le Monde

 

 

Photos du Programme

Projet

Le Défi

En 1995, la Conférence de Beijing sur le Statut de la Femme identifia les médias comme étant des alliés clés pour faire avancer le programme sur l’égalité des genres.

Des études révèlent que les médias (proposant des programmes de fiction et non-fiction) façonnent notre compréhension et perception du monde ainsi que les rôles et normes sociales. Par conséquent, ils influencent directement l’équilibre entre les genres et les relations de pouvoir dans la société ; les discussions et questionnements traités dans la sphère publique ; et l’identification de certaines voix et opinions misent, ou non, en avant.

En d’autres termes, si les femmes n’acquièrent pas une voix dans les médias, elles se réduiront ou seront réduites au silence dans la société.

C’est pour ces raisons que la Conférence de Beijing a fixé les objectifs stratégiques suivants : accroître la participation et l’accès des femmes à l’expression et à la prise de décision dans et à travers les médias (y compris dans les nouvelles technologies) ainsi que de promouvoir une image équilibrée et libérée du carcan des stéréotypes des femmes dans les médias.

Plus de 20 ans après cette Conférence, bien que certain progrès aient été réalisés, ces objectifs sont loin d’être atteints.

Des études démontrent ainsi que seulement 27% des postes supérieurs de gestion dans les médias sont occupés par des femmes (1) et 24% dans le domaine de l’actualité. De plus, uniquement 4% des reportages défient les stéréotypes liés au genre (2).

Dans les pays arabophones, les femmes font face à des problématiques et défis similaires. Beaucoup d’entre elles sont susceptibles d’être limitées à l’espace domestique. Dans ces situations, les médias sont souvent la seule fenêtre sur la sphère publique.

Cela donne aux médias l’incroyable opportunité de devenir des catalyseurs du changement dans le récit de la réalité et dans la représentation du rôle des femmes dans la société.

 

L’Approche

Après le succès de Radio Nissa dans les Territoires Palestiniens, Womanity, en partenariat avec la station de radio, a adopté les objectifs mis en avant à la Conférence de Beijing et met un point d’honneur à encourager l’égalité des chances et l’égalité des voix dans les médias pour les femmes et les hommes et est enclin à progressivement s’étendre dans l’intégralité du monde arabophone

Le projet, Nisaa Network, a pour but de révolutionner l’industrie des médias et d’encourager les réseaux de partenaires à travers la région, à unir leurs forces afin de faire avancer les objectifs du programme.

 

Nisaa Network opère à différents niveaux :

– Montrer l’exemple

Nissa Network est une plate-forme multimédia interactive régionale disponible en langue arabe et anglaise, incluant un contenu promouvant l’émancipation et la non-discrimination des femmes ainsi que leurs productions et publications. Des organisations de médias, des femmes de la société civile,des chercheurs, des leaders et personnes influentes dans les décisions sont engagés par Nisaa Network dans la production de son contenu.

– Encourager la coopération entre les médias

 Une communauté professionnelle de médias partageant des valeurs communes (au moins 10-12 sur la période 2016-2019) sera mise en place par Nisaa Network afin de co-produire et syndiquer le contenu médiatique et favoriser des pratiques égalitaires et valorisantes incluant, par exemple, un code professionnel, une égalité entre les genres, un contenu de production participatif et autonomisant, un esprit d’équipe et un développement de talents, des modèles de financement hybrides, etc.

– Influencer une approche favorisant l’égalité des genres dans le secteur médiatique

 Nisaa Network et ses partenaires organiseront des conférences, des ateliers et des événements afin de sensibiliser les professionnels et institutions médiatiques sur l’égalité des genres et partager avec eux leurs expériences, ainsi que des outils, politiques et pratiques développés au sein du projet.

 

 L’Impact

Entre 2016 et2019, Nisaa Network créera une plateforme multimédia informative, interactive et virtuelle avec une audience atteignant minimum 1million de personnes.

D’ici 2019, Nisaa Network coordonnera un réseau de minimum 10-12 médias partageant une vision commune, produisant au minimum un programme en coopération chaque année et adoptant des politiques et procédures élaborées conjointement sur l’égalité des genres dans les médias (à la fois dans la structure de gestion et dans la production de contenu).

Nisaa Network organise une conférence régionale annuelle sur le rôle de la femme dans les médias (et dans la société) s’adressant à l’industrie médiatique de la région, avec l’objectif d’influencer un changement positif et durable concernant l’égalité des opportunités, l’égalité des voix et une représentation équitable pour les femmes et hommes dans les médias.

 

Partenaires Précieux

Radio Nisaa (www.radionisaa.ps)

***

(1) Global Report on the Status of Women in the News Media, 2010

(2)Global Media Monitoring Project, 2015

 

Programmes

Fiction pour l'autonomisation des femmes
(Moyen-Orient et Afrique du Nord)

Utilisation de la fiction en tant que plate-forme pour l’autonomisation des femmes.

Photos du Programme

Videos du Programme

Projet

Défi

Comme l’a démontré l’exemple de Radio Nisaa dans les Territoires palestiniens, Womanity considère que les médias représentent un support unique pour surmonter l’isolement des femmes, pénétrer dans les foyers et placer les femmes et les questions sociétales sur le devant de la scène. Ils peuvent stimuler le débat tout en proposant des informations et des connaissances.

À ce titre, la production de contenu mêlant divertissement et enseignements, notamment sous forme de feuilleton, permet de mettre en scène des intrigues reproduisant étroitement la réalité. Les personnages sont confrontés aux mêmes soucis et pressions que les auditeurs, et guident ainsi le public dans un cheminement pédagogique vers une évolution positive des comportements.

Sur la base de ces observations, Womanity et ses partenaires dans le cadre du programme ont produit une fiction radiophonique exclusive en langue arabe intitulée Plus de 100 hommes (Be 100 Ragl en arabe), dont la première édition a été diffusée de mars à octobre 2014 dans l’ensemble du monde arabe. Ce feuilleton suit la vie de Noha, une jeune journaliste radio intrépide qui s’attaque à la discrimination sexiste au travail, au sein de la famille et dans la société. Remettant en question les préjugés et l’oppression, Noha devient un modèle pour la communauté dans son ensemble. La série aborde les thèmes du divorce, de la violence conjugale, du harcèlement sexuel, de l’accès des femmes à l’éducation et à une carrière professionnelle, du statut des femmes célibataires dans la société traditionnelle et des relations amoureuses saines. La célèbre actrice égyptienne Mona Zaki prête sa voix à Noha, tandis que la chanson exclusive du générique est interprétée par la chanteuse à succès Nancy Ajram.

Pour encourager les auditeurs à proposer leur avis, créer des échanges constructifs sur les thèmes sensibles évoqués et faire évoluer les attitudes et les comportements, les émissions étaient généralement suivies de débats à l’antenne et d’évènements publics, réunissant des représentants des droits de la femme faisant autorité.

Impact

  • Grâce au soutien et aux formations d’Oxfam Novib, partenaire du programme, les organisations locales d’aide aux femmes ont organisé des discussions de groupe. Ces débats ont largement contribué à faire évoluer l’avis des participants vers une position plus favorable à l’égalité des sexes.
  • En partenariat avec SMPL Media, Womanity a organisé dix évènements et débats publics en Égypte et en Jordanie, auxquels ont participé plus de 480 personnes.
  • Cette série de fiction a été suivie par des millions d’auditeurs dans neuf pays arabes et fait réagir plus de 140 000 personnes sur les réseaux sociaux, qui ont continué le dialogue longtemps après la fin de la diffusion du feuilleton.
  • Radio Nisaa dans les Territoires palestiniens, Radio Yemen Times au Yémen et Radio Aswat au Maroc ont toutes diffusé des débats portant sur les thèmes principaux abordés par Plus de 100 hommes.
  • Plus de 100 hommes a été présenté lors d’un évènement en marge de la Commission de la condition de la femme, organisée par Oxfam Novib, ainsi que dans deux émissions de la BBC.
  • En 2015, suite au succès de la première série, Womanity ont produit une deuxième édition de Plus de 100 hommes. Il s’agit d’une série d’animation de 10 épisodes, diffusée en ligne de Juin à Décembre  2016. Dans cette deuxième saison, Noha est jouée par l’actrice jordanienne Saba Mubarak et le générique est interprété par le chanteur iranien Alaa Wardi.
  • Womanity prépare actuellement la troisième édition de la série qui sortira normalement durant l’été 2917

 

  • Be 100 Ragl II

La série a été diffusée en ligne à travers le monde arabe pendant le Ramadan 2016 et a été visionnée plus de 1,9 million de fois. Comme durant première édition, la diffusion de la deuxième saison de la série de fiction se déroule parallèlement au Be 100 Ragl tour; un mélange d’espaces en ligne sur les réseaux sociaux et des conversations hors ligne comprenant:

 – des espaces en ligne sur Facebook, Twitter et YouTube mis en place afin de recueillir les avis du public et d’experts, animer le débat et offrir des possibilités de connexions à travers la communauté et tout au long de la durée du programme;

– 18 tables rondes , rencontres et débats impliquant des projections publiques (organisées dans des espaces appropriés) en coopération avec la société civile et des organisations de femmes, des écoles, des universités, des ONG, des jeunes acteurs de changement et des innovateurs.

En 2016, plus de 600 participants ont participé à ces évènements

Lisez notre dernier rapport sur le programme Fiction pour l’autonomisation des femmes 2015 (anglais).

Partenaires précieux de Plus de 100 hommes

Conception et production : Global Production (1re édition), Lapis Communications (2e édition)

Diffusion : Radio Nisaa (Territoires palestiniens), Radio Yemen Times (Yémen), Radio SouriaLi (Syrie), Panorama FM (Arabie saoudite et Bahreïn), Radio Aswat (Maroc), Radio Almahaba (Irak), MEGA FM (Caire, Égypte), Alexhits (Égypte, en ligne), Sound of Sakia (Égypte) Radio Farat Al Nas (Jordanie)

Groupes d’auditeurs et évènements publics : Oxfam Novib, Soul City et leurs partenaires de terrain et El Sawy – Culture Wheels (au Caire), SMPL Media

Réseaux sociaux : SMPL Media

Surveillance et évaluation ; mobilisation de communauté : Oxfam Novib, Soul City et leurs partenaires de terrain (1ère édition); Oxfam GB (2ème édition)

Partenaire de financement : donateur privé et Fondation Womanity

Presse :

BBC World Impact (17 juillet 2014)

A Woman’s Hour – BBC Radio 4 (23 juillet 2014)

BBC Arabic

YOUM7 (quotidien égyptien) du 21 septembre 2014

The Communication Initiative (1http://www.comminit.com/global/content/worth-100-men-be-100-ragl
2- http://www.comminit.com/democracy-governance/content/arabic-language-radio-fiction-womens-empowerment
3 – http://www.comminit.com/entertainment-education/content/be-100-ragl-worth-100-men-arabic-radio-fiction-series-sparks-discussions-womens-role-soc )

Aimer le projet sur Facebook : https://www.facebook.com/B100Ragl

Suivre le projet sur Twitter : https://twitter.com/B100ragl

 

Pour nous aider à financer ce projet, visitez notre page Faire un Don ou contactez Ryna Sherazi à l’adresse e-mail: ryna@womanity.org.

Programmes

Fiction pour l'autonomisation des femmes
(Moyen-Orient et Afrique du Nord)

Utilisation de la fiction en tant que plate-forme pour l’autonomisation des femmes.

Photos du Programme

Videos du Programme

Projet

Défi

Comme l’a démontré l’exemple de Radio Nisaa dans les Territoires palestiniens, Womanity considère que les médias représentent un support unique pour surmonter l’isolement des femmes, pénétrer dans les foyers et placer les femmes et les questions sociétales sur le devant de la scène. Ils peuvent stimuler le débat tout en proposant des informations et des connaissances.

À ce titre, la production de contenu mêlant divertissement et enseignements, notamment sous forme de feuilleton, permet de mettre en scène des intrigues reproduisant étroitement la réalité. Les personnages sont confrontés aux mêmes soucis et pressions que les auditeurs, et guident ainsi le public dans un cheminement pédagogique vers une évolution positive des comportements.

Sur la base de ces observations, Womanity et ses partenaires dans le cadre du programme ont produit une fiction radiophonique exclusive en langue arabe intitulée Plus de 100 hommes (Be 100 Ragl en arabe), dont la première édition a été diffusée de mars à octobre 2014 dans l’ensemble du monde arabe. Ce feuilleton suit la vie de Noha, une jeune journaliste radio intrépide qui s’attaque à la discrimination sexiste au travail, au sein de la famille et dans la société. Remettant en question les préjugés et l’oppression, Noha devient un modèle pour la communauté dans son ensemble. La série aborde les thèmes du divorce, de la violence conjugale, du harcèlement sexuel, de l’accès des femmes à l’éducation et à une carrière professionnelle, du statut des femmes célibataires dans la société traditionnelle et des relations amoureuses saines. La célèbre actrice égyptienne Mona Zaki prête sa voix à Noha, tandis que la chanson exclusive du générique est interprétée par la chanteuse à succès Nancy Ajram.

Pour encourager les auditeurs à proposer leur avis, créer des échanges constructifs sur les thèmes sensibles évoqués et faire évoluer les attitudes et les comportements, les émissions étaient généralement suivies de débats à l’antenne et d’évènements publics, réunissant des représentants des droits de la femme faisant autorité.

Impact

  • Grâce au soutien et aux formations d’Oxfam Novib, partenaire du programme, les organisations locales d’aide aux femmes ont organisé des discussions de groupe. Ces débats ont largement contribué à faire évoluer l’avis des participants vers une position plus favorable à l’égalité des sexes.
  • En partenariat avec SMPL Media, Womanity a organisé dix évènements et débats publics en Égypte et en Jordanie, auxquels ont participé plus de 480 personnes.
  • Cette série de fiction a été suivie par des millions d’auditeurs dans neuf pays arabes et fait réagir plus de 140 000 personnes sur les réseaux sociaux, qui ont continué le dialogue longtemps après la fin de la diffusion du feuilleton.
  • Radio Nisaa dans les Territoires palestiniens, Radio Yemen Times au Yémen et Radio Aswat au Maroc ont toutes diffusé des débats portant sur les thèmes principaux abordés par Plus de 100 hommes.
  • Plus de 100 hommes a été présenté lors d’un évènement en marge de la Commission de la condition de la femme, organisée par Oxfam Novib, ainsi que dans deux émissions de la BBC.
  • En 2015, suite au succès de la première série, Womanity ont produit une deuxième édition de Plus de 100 hommes. Il s’agit d’une série d’animation de 10 épisodes, diffusée en ligne de Juin à Décembre  2016. Dans cette deuxième saison, Noha est jouée par l’actrice jordanienne Saba Mubarak et le générique est interprété par le chanteur iranien Alaa Wardi.
  • Womanity prépare actuellement la troisième édition de la série qui sortira normalement durant l’été 2917

 

  • Be 100 Ragl II

La série a été diffusée en ligne à travers le monde arabe pendant le Ramadan 2016 et a été visionnée plus de 1,9 million de fois. Comme durant première édition, la diffusion de la deuxième saison de la série de fiction se déroule parallèlement au Be 100 Ragl tour; un mélange d’espaces en ligne sur les réseaux sociaux et des conversations hors ligne comprenant:

 – des espaces en ligne sur Facebook, Twitter et YouTube mis en place afin de recueillir les avis du public et d’experts, animer le débat et offrir des possibilités de connexions à travers la communauté et tout au long de la durée du programme;

– 18 tables rondes , rencontres et débats impliquant des projections publiques (organisées dans des espaces appropriés) en coopération avec la société civile et des organisations de femmes, des écoles, des universités, des ONG, des jeunes acteurs de changement et des innovateurs.

En 2016, plus de 600 participants ont participé à ces évènements

Lisez notre dernier rapport sur le programme Fiction pour l’autonomisation des femmes 2015 (anglais).

Partenaires précieux de Plus de 100 hommes

Conception et production : Global Production (1re édition), Lapis Communications (2e édition)

Diffusion : Radio Nisaa (Territoires palestiniens), Radio Yemen Times (Yémen), Radio SouriaLi (Syrie), Panorama FM (Arabie saoudite et Bahreïn), Radio Aswat (Maroc), Radio Almahaba (Irak), MEGA FM (Caire, Égypte), Alexhits (Égypte, en ligne), Sound of Sakia (Égypte) Radio Farat Al Nas (Jordanie)

Groupes d’auditeurs et évènements publics : Oxfam Novib, Soul City et leurs partenaires de terrain et El Sawy – Culture Wheels (au Caire), SMPL Media

Réseaux sociaux : SMPL Media

Surveillance et évaluation ; mobilisation de communauté : Oxfam Novib, Soul City et leurs partenaires de terrain (1ère édition); Oxfam GB (2ème édition)

Partenaire de financement : donateur privé et Fondation Womanity

Presse :

BBC World Impact (17 juillet 2014)

A Woman’s Hour – BBC Radio 4 (23 juillet 2014)

BBC Arabic

YOUM7 (quotidien égyptien) du 21 septembre 2014

The Communication Initiative (1http://www.comminit.com/global/content/worth-100-men-be-100-ragl
2- http://www.comminit.com/democracy-governance/content/arabic-language-radio-fiction-womens-empowerment
3 – http://www.comminit.com/entertainment-education/content/be-100-ragl-worth-100-men-arabic-radio-fiction-series-sparks-discussions-womens-role-soc )

Aimer le projet sur Facebook : https://www.facebook.com/B100Ragl

Suivre le projet sur Twitter : https://twitter.com/B100ragl

 

Pour nous aider à financer ce projet, visitez notre page Faire un Don ou contactez Ryna Sherazi à l’adresse e-mail: ryna@womanity.org.

Programmes

Fiction pour l'autonomisation des femmes
(Moyen-Orient et Afrique du Nord)

Utilisation de la fiction en tant que plate-forme pour l’autonomisation des femmes.

Photos du Programme

Videos du Programme

Projet

Défi

Comme l’a démontré l’exemple de Radio Nisaa dans les Territoires palestiniens, Womanity considère que les médias représentent un support unique pour surmonter l’isolement des femmes, pénétrer dans les foyers et placer les femmes et les questions sociétales sur le devant de la scène. Ils peuvent stimuler le débat tout en proposant des informations et des connaissances.

À ce titre, la production de contenu mêlant divertissement et enseignements, notamment sous forme de feuilleton, permet de mettre en scène des intrigues reproduisant étroitement la réalité. Les personnages sont confrontés aux mêmes soucis et pressions que les auditeurs, et guident ainsi le public dans un cheminement pédagogique vers une évolution positive des comportements.

Sur la base de ces observations, Womanity et ses partenaires dans le cadre du programme ont produit une fiction radiophonique exclusive en langue arabe intitulée Plus de 100 hommes (Be 100 Ragl en arabe), dont la première édition a été diffusée de mars à octobre 2014 dans l’ensemble du monde arabe. Ce feuilleton suit la vie de Noha, une jeune journaliste radio intrépide qui s’attaque à la discrimination sexiste au travail, au sein de la famille et dans la société. Remettant en question les préjugés et l’oppression, Noha devient un modèle pour la communauté dans son ensemble. La série aborde les thèmes du divorce, de la violence conjugale, du harcèlement sexuel, de l’accès des femmes à l’éducation et à une carrière professionnelle, du statut des femmes célibataires dans la société traditionnelle et des relations amoureuses saines. La célèbre actrice égyptienne Mona Zaki prête sa voix à Noha, tandis que la chanson exclusive du générique est interprétée par la chanteuse à succès Nancy Ajram.

Pour encourager les auditeurs à proposer leur avis, créer des échanges constructifs sur les thèmes sensibles évoqués et faire évoluer les attitudes et les comportements, les émissions étaient généralement suivies de débats à l’antenne et d’évènements publics, réunissant des représentants des droits de la femme faisant autorité.

Impact

  • Grâce au soutien et aux formations d’Oxfam Novib, partenaire du programme, les organisations locales d’aide aux femmes ont organisé des discussions de groupe. Ces débats ont largement contribué à faire évoluer l’avis des participants vers une position plus favorable à l’égalité des sexes.
  • En partenariat avec SMPL Media, Womanity a organisé dix évènements et débats publics en Égypte et en Jordanie, auxquels ont participé plus de 480 personnes.
  • Cette série de fiction a été suivie par des millions d’auditeurs dans neuf pays arabes et fait réagir plus de 140 000 personnes sur les réseaux sociaux, qui ont continué le dialogue longtemps après la fin de la diffusion du feuilleton.
  • Radio Nisaa dans les Territoires palestiniens, Radio Yemen Times au Yémen et Radio Aswat au Maroc ont toutes diffusé des débats portant sur les thèmes principaux abordés par Plus de 100 hommes.
  • Plus de 100 hommes a été présenté lors d’un évènement en marge de la Commission de la condition de la femme, organisée par Oxfam Novib, ainsi que dans deux émissions de la BBC.
  • En 2015, suite au succès de la première série, Womanity ont produit une deuxième édition de Plus de 100 hommes. Il s’agit d’une série d’animation de 10 épisodes, diffusée en ligne de Juin à Décembre  2016. Dans cette deuxième saison, Noha est jouée par l’actrice jordanienne Saba Mubarak et le générique est interprété par le chanteur iranien Alaa Wardi.
  • Womanity prépare actuellement la troisième édition de la série qui sortira normalement durant l’été 2917

 

  • Be 100 Ragl II

La série a été diffusée en ligne à travers le monde arabe pendant le Ramadan 2016 et a été visionnée plus de 1,9 million de fois. Comme durant première édition, la diffusion de la deuxième saison de la série de fiction se déroule parallèlement au Be 100 Ragl tour; un mélange d’espaces en ligne sur les réseaux sociaux et des conversations hors ligne comprenant:

 – des espaces en ligne sur Facebook, Twitter et YouTube mis en place afin de recueillir les avis du public et d’experts, animer le débat et offrir des possibilités de connexions à travers la communauté et tout au long de la durée du programme;

– 18 tables rondes , rencontres et débats impliquant des projections publiques (organisées dans des espaces appropriés) en coopération avec la société civile et des organisations de femmes, des écoles, des universités, des ONG, des jeunes acteurs de changement et des innovateurs.

En 2016, plus de 600 participants ont participé à ces évènements

Lisez notre dernier rapport sur le programme Fiction pour l’autonomisation des femmes 2015 (anglais).

Partenaires précieux de Plus de 100 hommes

Conception et production : Global Production (1re édition), Lapis Communications (2e édition)

Diffusion : Radio Nisaa (Territoires palestiniens), Radio Yemen Times (Yémen), Radio SouriaLi (Syrie), Panorama FM (Arabie saoudite et Bahreïn), Radio Aswat (Maroc), Radio Almahaba (Irak), MEGA FM (Caire, Égypte), Alexhits (Égypte, en ligne), Sound of Sakia (Égypte) Radio Farat Al Nas (Jordanie)

Groupes d’auditeurs et évènements publics : Oxfam Novib, Soul City et leurs partenaires de terrain et El Sawy – Culture Wheels (au Caire), SMPL Media

Réseaux sociaux : SMPL Media

Surveillance et évaluation ; mobilisation de communauté : Oxfam Novib, Soul City et leurs partenaires de terrain (1ère édition); Oxfam GB (2ème édition)

Partenaire de financement : donateur privé et Fondation Womanity

Presse :

BBC World Impact (17 juillet 2014)

A Woman’s Hour – BBC Radio 4 (23 juillet 2014)

BBC Arabic

YOUM7 (quotidien égyptien) du 21 septembre 2014

The Communication Initiative (1http://www.comminit.com/global/content/worth-100-men-be-100-ragl
2- http://www.comminit.com/democracy-governance/content/arabic-language-radio-fiction-womens-empowerment
3 – http://www.comminit.com/entertainment-education/content/be-100-ragl-worth-100-men-arabic-radio-fiction-series-sparks-discussions-womens-role-soc )

Aimer le projet sur Facebook : https://www.facebook.com/B100Ragl

Suivre le projet sur Twitter : https://twitter.com/B100ragl

 

Pour nous aider à financer ce projet, visitez notre page Faire un Don ou contactez Ryna Sherazi à l’adresse e-mail: ryna@womanity.org.

Programmes

Fiction pour l'autonomisation des femmes
(Moyen-Orient et Afrique du Nord)

Utilisation de la fiction en tant que plate-forme pour l’autonomisation des femmes.

Photos du Programme

Videos du Programme

Projet

Défi

Comme l’a démontré l’exemple de Radio Nisaa dans les Territoires palestiniens, Womanity considère que les médias représentent un support unique pour surmonter l’isolement des femmes, pénétrer dans les foyers et placer les femmes et les questions sociétales sur le devant de la scène. Ils peuvent stimuler le débat tout en proposant des informations et des connaissances.

À ce titre, la production de contenu mêlant divertissement et enseignements, notamment sous forme de feuilleton, permet de mettre en scène des intrigues reproduisant étroitement la réalité. Les personnages sont confrontés aux mêmes soucis et pressions que les auditeurs, et guident ainsi le public dans un cheminement pédagogique vers une évolution positive des comportements.

Sur la base de ces observations, Womanity et ses partenaires dans le cadre du programme ont produit une fiction radiophonique exclusive en langue arabe intitulée Plus de 100 hommes (Be 100 Ragl en arabe), dont la première édition a été diffusée de mars à octobre 2014 dans l’ensemble du monde arabe. Ce feuilleton suit la vie de Noha, une jeune journaliste radio intrépide qui s’attaque à la discrimination sexiste au travail, au sein de la famille et dans la société. Remettant en question les préjugés et l’oppression, Noha devient un modèle pour la communauté dans son ensemble. La série aborde les thèmes du divorce, de la violence conjugale, du harcèlement sexuel, de l’accès des femmes à l’éducation et à une carrière professionnelle, du statut des femmes célibataires dans la société traditionnelle et des relations amoureuses saines. La célèbre actrice égyptienne Mona Zaki prête sa voix à Noha, tandis que la chanson exclusive du générique est interprétée par la chanteuse à succès Nancy Ajram.

Pour encourager les auditeurs à proposer leur avis, créer des échanges constructifs sur les thèmes sensibles évoqués et faire évoluer les attitudes et les comportements, les émissions étaient généralement suivies de débats à l’antenne et d’évènements publics, réunissant des représentants des droits de la femme faisant autorité.

Impact

  • Grâce au soutien et aux formations d’Oxfam Novib, partenaire du programme, les organisations locales d’aide aux femmes ont organisé des discussions de groupe. Ces débats ont largement contribué à faire évoluer l’avis des participants vers une position plus favorable à l’égalité des sexes.
  • En partenariat avec SMPL Media, Womanity a organisé dix évènements et débats publics en Égypte et en Jordanie, auxquels ont participé plus de 480 personnes.
  • Cette série de fiction a été suivie par des millions d’auditeurs dans neuf pays arabes et fait réagir plus de 140 000 personnes sur les réseaux sociaux, qui ont continué le dialogue longtemps après la fin de la diffusion du feuilleton.
  • Radio Nisaa dans les Territoires palestiniens, Radio Yemen Times au Yémen et Radio Aswat au Maroc ont toutes diffusé des débats portant sur les thèmes principaux abordés par Plus de 100 hommes.
  • Plus de 100 hommes a été présenté lors d’un évènement en marge de la Commission de la condition de la femme, organisée par Oxfam Novib, ainsi que dans deux émissions de la BBC.
  • En 2015, suite au succès de la première série, Womanity ont produit une deuxième édition de Plus de 100 hommes. Il s’agit d’une série d’animation de 10 épisodes, diffusée en ligne de Juin à Décembre  2016. Dans cette deuxième saison, Noha est jouée par l’actrice jordanienne Saba Mubarak et le générique est interprété par le chanteur iranien Alaa Wardi.
  • Womanity prépare actuellement la troisième édition de la série qui sortira normalement durant l’été 2917

 

  • Be 100 Ragl II

La série a été diffusée en ligne à travers le monde arabe pendant le Ramadan 2016 et a été visionnée plus de 1,9 million de fois. Comme durant première édition, la diffusion de la deuxième saison de la série de fiction se déroule parallèlement au Be 100 Ragl tour; un mélange d’espaces en ligne sur les réseaux sociaux et des conversations hors ligne comprenant:

 – des espaces en ligne sur Facebook, Twitter et YouTube mis en place afin de recueillir les avis du public et d’experts, animer le débat et offrir des possibilités de connexions à travers la communauté et tout au long de la durée du programme;

– 18 tables rondes , rencontres et débats impliquant des projections publiques (organisées dans des espaces appropriés) en coopération avec la société civile et des organisations de femmes, des écoles, des universités, des ONG, des jeunes acteurs de changement et des innovateurs.

En 2016, plus de 600 participants ont participé à ces évènements

Lisez notre dernier rapport sur le programme Fiction pour l’autonomisation des femmes 2015 (anglais).

Partenaires précieux de Plus de 100 hommes

Conception et production : Global Production (1re édition), Lapis Communications (2e édition)

Diffusion : Radio Nisaa (Territoires palestiniens), Radio Yemen Times (Yémen), Radio SouriaLi (Syrie), Panorama FM (Arabie saoudite et Bahreïn), Radio Aswat (Maroc), Radio Almahaba (Irak), MEGA FM (Caire, Égypte), Alexhits (Égypte, en ligne), Sound of Sakia (Égypte) Radio Farat Al Nas (Jordanie)

Groupes d’auditeurs et évènements publics : Oxfam Novib, Soul City et leurs partenaires de terrain et El Sawy – Culture Wheels (au Caire), SMPL Media

Réseaux sociaux : SMPL Media

Surveillance et évaluation ; mobilisation de communauté : Oxfam Novib, Soul City et leurs partenaires de terrain (1ère édition); Oxfam GB (2ème édition)

Partenaire de financement : donateur privé et Fondation Womanity

Presse :

BBC World Impact (17 juillet 2014)

A Woman’s Hour – BBC Radio 4 (23 juillet 2014)

BBC Arabic

YOUM7 (quotidien égyptien) du 21 septembre 2014

The Communication Initiative (1http://www.comminit.com/global/content/worth-100-men-be-100-ragl
2- http://www.comminit.com/democracy-governance/content/arabic-language-radio-fiction-womens-empowerment
3 – http://www.comminit.com/entertainment-education/content/be-100-ragl-worth-100-men-arabic-radio-fiction-series-sparks-discussions-womens-role-soc )

Aimer le projet sur Facebook : https://www.facebook.com/B100Ragl

Suivre le projet sur Twitter : https://twitter.com/B100ragl

 

Pour nous aider à financer ce projet, visitez notre page Faire un Don ou contactez Ryna Sherazi à l’adresse e-mail: ryna@womanity.org.

Programmes

Fiction pour l'autonomisation des femmes
(Moyen-Orient et Afrique du Nord)

Utilisation de la fiction en tant que plate-forme pour l’autonomisation des femmes.

Photos du Programme

Videos du Programme

Projet

Défi

Comme l’a démontré l’exemple de Radio Nisaa dans les Territoires palestiniens, Womanity considère que les médias représentent un support unique pour surmonter l’isolement des femmes, pénétrer dans les foyers et placer les femmes et les questions sociétales sur le devant de la scène. Ils peuvent stimuler le débat tout en proposant des informations et des connaissances.

À ce titre, la production de contenu mêlant divertissement et enseignements, notamment sous forme de feuilleton, permet de mettre en scène des intrigues reproduisant étroitement la réalité. Les personnages sont confrontés aux mêmes soucis et pressions que les auditeurs, et guident ainsi le public dans un cheminement pédagogique vers une évolution positive des comportements.

Sur la base de ces observations, Womanity et ses partenaires dans le cadre du programme ont produit une fiction radiophonique exclusive en langue arabe intitulée Plus de 100 hommes (Be 100 Ragl en arabe), dont la première édition a été diffusée de mars à octobre 2014 dans l’ensemble du monde arabe. Ce feuilleton suit la vie de Noha, une jeune journaliste radio intrépide qui s’attaque à la discrimination sexiste au travail, au sein de la famille et dans la société. Remettant en question les préjugés et l’oppression, Noha devient un modèle pour la communauté dans son ensemble. La série aborde les thèmes du divorce, de la violence conjugale, du harcèlement sexuel, de l’accès des femmes à l’éducation et à une carrière professionnelle, du statut des femmes célibataires dans la société traditionnelle et des relations amoureuses saines. La célèbre actrice égyptienne Mona Zaki prête sa voix à Noha, tandis que la chanson exclusive du générique est interprétée par la chanteuse à succès Nancy Ajram.

Pour encourager les auditeurs à proposer leur avis, créer des échanges constructifs sur les thèmes sensibles évoqués et faire évoluer les attitudes et les comportements, les émissions étaient généralement suivies de débats à l’antenne et d’évènements publics, réunissant des représentants des droits de la femme faisant autorité.

Impact

  • Grâce au soutien et aux formations d’Oxfam Novib, partenaire du programme, les organisations locales d’aide aux femmes ont organisé des discussions de groupe. Ces débats ont largement contribué à faire évoluer l’avis des participants vers une position plus favorable à l’égalité des sexes.
  • En partenariat avec SMPL Media, Womanity a organisé dix évènements et débats publics en Égypte et en Jordanie, auxquels ont participé plus de 480 personnes.
  • Cette série de fiction a été suivie par des millions d’auditeurs dans neuf pays arabes et fait réagir plus de 140 000 personnes sur les réseaux sociaux, qui ont continué le dialogue longtemps après la fin de la diffusion du feuilleton.
  • Radio Nisaa dans les Territoires palestiniens, Radio Yemen Times au Yémen et Radio Aswat au Maroc ont toutes diffusé des débats portant sur les thèmes principaux abordés par Plus de 100 hommes.
  • Plus de 100 hommes a été présenté lors d’un évènement en marge de la Commission de la condition de la femme, organisée par Oxfam Novib, ainsi que dans deux émissions de la BBC.
  • En 2015, suite au succès de la première série, Womanity ont produit une deuxième édition de Plus de 100 hommes. Il s’agit d’une série d’animation de 10 épisodes, diffusée en ligne de Juin à Décembre  2016. Dans cette deuxième saison, Noha est jouée par l’actrice jordanienne Saba Mubarak et le générique est interprété par le chanteur iranien Alaa Wardi.
  • Womanity prépare actuellement la troisième édition de la série qui sortira normalement durant l’été 2917

 

  • Be 100 Ragl II

La série a été diffusée en ligne à travers le monde arabe pendant le Ramadan 2016 et a été visionnée plus de 1,9 million de fois. Comme durant première édition, la diffusion de la deuxième saison de la série de fiction se déroule parallèlement au Be 100 Ragl tour; un mélange d’espaces en ligne sur les réseaux sociaux et des conversations hors ligne comprenant:

 – des espaces en ligne sur Facebook, Twitter et YouTube mis en place afin de recueillir les avis du public et d’experts, animer le débat et offrir des possibilités de connexions à travers la communauté et tout au long de la durée du programme;

– 18 tables rondes , rencontres et débats impliquant des projections publiques (organisées dans des espaces appropriés) en coopération avec la société civile et des organisations de femmes, des écoles, des universités, des ONG, des jeunes acteurs de changement et des innovateurs.

En 2016, plus de 600 participants ont participé à ces évènements

Lisez notre dernier rapport sur le programme Fiction pour l’autonomisation des femmes 2015 (anglais).

Partenaires précieux de Plus de 100 hommes

Conception et production : Global Production (1re édition), Lapis Communications (2e édition)

Diffusion : Radio Nisaa (Territoires palestiniens), Radio Yemen Times (Yémen), Radio SouriaLi (Syrie), Panorama FM (Arabie saoudite et Bahreïn), Radio Aswat (Maroc), Radio Almahaba (Irak), MEGA FM (Caire, Égypte), Alexhits (Égypte, en ligne), Sound of Sakia (Égypte) Radio Farat Al Nas (Jordanie)

Groupes d’auditeurs et évènements publics : Oxfam Novib, Soul City et leurs partenaires de terrain et El Sawy – Culture Wheels (au Caire), SMPL Media

Réseaux sociaux : SMPL Media

Surveillance et évaluation ; mobilisation de communauté : Oxfam Novib, Soul City et leurs partenaires de terrain (1ère édition); Oxfam GB (2ème édition)

Partenaire de financement : donateur privé et Fondation Womanity

Presse :

BBC World Impact (17 juillet 2014)

A Woman’s Hour – BBC Radio 4 (23 juillet 2014)

BBC Arabic

YOUM7 (quotidien égyptien) du 21 septembre 2014

The Communication Initiative (1http://www.comminit.com/global/content/worth-100-men-be-100-ragl
2- http://www.comminit.com/democracy-governance/content/arabic-language-radio-fiction-womens-empowerment
3 – http://www.comminit.com/entertainment-education/content/be-100-ragl-worth-100-men-arabic-radio-fiction-series-sparks-discussions-womens-role-soc )

Aimer le projet sur Facebook : https://www.facebook.com/B100Ragl

Suivre le projet sur Twitter : https://twitter.com/B100ragl

 

Pour nous aider à financer ce projet, visitez notre page Faire un Don ou contactez Ryna Sherazi à l’adresse e-mail: ryna@womanity.org.

Programmes

Fiction pour l'autonomisation des femmes
(Moyen-Orient et Afrique du Nord)

Utilisation de la fiction en tant que plate-forme pour l’autonomisation des femmes.

Photos du Programme

Videos du Programme

Projet

Défi

Comme l’a démontré l’exemple de Radio Nisaa dans les Territoires palestiniens, Womanity considère que les médias représentent un support unique pour surmonter l’isolement des femmes, pénétrer dans les foyers et placer les femmes et les questions sociétales sur le devant de la scène. Ils peuvent stimuler le débat tout en proposant des informations et des connaissances.

À ce titre, la production de contenu mêlant divertissement et enseignements, notamment sous forme de feuilleton, permet de mettre en scène des intrigues reproduisant étroitement la réalité. Les personnages sont confrontés aux mêmes soucis et pressions que les auditeurs, et guident ainsi le public dans un cheminement pédagogique vers une évolution positive des comportements.

Sur la base de ces observations, Womanity et ses partenaires dans le cadre du programme ont produit une fiction radiophonique exclusive en langue arabe intitulée Plus de 100 hommes (Be 100 Ragl en arabe), dont la première édition a été diffusée de mars à octobre 2014 dans l’ensemble du monde arabe. Ce feuilleton suit la vie de Noha, une jeune journaliste radio intrépide qui s’attaque à la discrimination sexiste au travail, au sein de la famille et dans la société. Remettant en question les préjugés et l’oppression, Noha devient un modèle pour la communauté dans son ensemble. La série aborde les thèmes du divorce, de la violence conjugale, du harcèlement sexuel, de l’accès des femmes à l’éducation et à une carrière professionnelle, du statut des femmes célibataires dans la société traditionnelle et des relations amoureuses saines. La célèbre actrice égyptienne Mona Zaki prête sa voix à Noha, tandis que la chanson exclusive du générique est interprétée par la chanteuse à succès Nancy Ajram.

Pour encourager les auditeurs à proposer leur avis, créer des échanges constructifs sur les thèmes sensibles évoqués et faire évoluer les attitudes et les comportements, les émissions étaient généralement suivies de débats à l’antenne et d’évènements publics, réunissant des représentants des droits de la femme faisant autorité.

Impact

  • Grâce au soutien et aux formations d’Oxfam Novib, partenaire du programme, les organisations locales d’aide aux femmes ont organisé des discussions de groupe. Ces débats ont largement contribué à faire évoluer l’avis des participants vers une position plus favorable à l’égalité des sexes.
  • En partenariat avec SMPL Media, Womanity a organisé dix évènements et débats publics en Égypte et en Jordanie, auxquels ont participé plus de 480 personnes.
  • Cette série de fiction a été suivie par des millions d’auditeurs dans neuf pays arabes et fait réagir plus de 140 000 personnes sur les réseaux sociaux, qui ont continué le dialogue longtemps après la fin de la diffusion du feuilleton.
  • Radio Nisaa dans les Territoires palestiniens, Radio Yemen Times au Yémen et Radio Aswat au Maroc ont toutes diffusé des débats portant sur les thèmes principaux abordés par Plus de 100 hommes.
  • Plus de 100 hommes a été présenté lors d’un évènement en marge de la Commission de la condition de la femme, organisée par Oxfam Novib, ainsi que dans deux émissions de la BBC.
  • En 2015, suite au succès de la première série, Womanity ont produit une deuxième édition de Plus de 100 hommes. Il s’agit d’une série d’animation de 10 épisodes, diffusée en ligne de Juin à Décembre  2016. Dans cette deuxième saison, Noha est jouée par l’actrice jordanienne Saba Mubarak et le générique est interprété par le chanteur iranien Alaa Wardi.
  • Womanity prépare actuellement la troisième édition de la série qui sortira normalement durant l’été 2917

 

  • Be 100 Ragl II

La série a été diffusée en ligne à travers le monde arabe pendant le Ramadan 2016 et a été visionnée plus de 1,9 million de fois. Comme durant première édition, la diffusion de la deuxième saison de la série de fiction se déroule parallèlement au Be 100 Ragl tour; un mélange d’espaces en ligne sur les réseaux sociaux et des conversations hors ligne comprenant:

 – des espaces en ligne sur Facebook, Twitter et YouTube mis en place afin de recueillir les avis du public et d’experts, animer le débat et offrir des possibilités de connexions à travers la communauté et tout au long de la durée du programme;

– 18 tables rondes , rencontres et débats impliquant des projections publiques (organisées dans des espaces appropriés) en coopération avec la société civile et des organisations de femmes, des écoles, des universités, des ONG, des jeunes acteurs de changement et des innovateurs.

En 2016, plus de 600 participants ont participé à ces évènements

Lisez notre dernier rapport sur le programme Fiction pour l’autonomisation des femmes 2015 (anglais).

Partenaires précieux de Plus de 100 hommes

Conception et production : Global Production (1re édition), Lapis Communications (2e édition)

Diffusion : Radio Nisaa (Territoires palestiniens), Radio Yemen Times (Yémen), Radio SouriaLi (Syrie), Panorama FM (Arabie saoudite et Bahreïn), Radio Aswat (Maroc), Radio Almahaba (Irak), MEGA FM (Caire, Égypte), Alexhits (Égypte, en ligne), Sound of Sakia (Égypte) Radio Farat Al Nas (Jordanie)

Groupes d’auditeurs et évènements publics : Oxfam Novib, Soul City et leurs partenaires de terrain et El Sawy – Culture Wheels (au Caire), SMPL Media

Réseaux sociaux : SMPL Media

Surveillance et évaluation ; mobilisation de communauté : Oxfam Novib, Soul City et leurs partenaires de terrain (1ère édition); Oxfam GB (2ème édition)

Partenaire de financement : donateur privé et Fondation Womanity

Presse :

BBC World Impact (17 juillet 2014)

A Woman’s Hour – BBC Radio 4 (23 juillet 2014)

BBC Arabic

YOUM7 (quotidien égyptien) du 21 septembre 2014

The Communication Initiative (1http://www.comminit.com/global/content/worth-100-men-be-100-ragl
2- http://www.comminit.com/democracy-governance/content/arabic-language-radio-fiction-womens-empowerment
3 – http://www.comminit.com/entertainment-education/content/be-100-ragl-worth-100-men-arabic-radio-fiction-series-sparks-discussions-womens-role-soc )

Aimer le projet sur Facebook : https://www.facebook.com/B100Ragl

Suivre le projet sur Twitter : https://twitter.com/B100ragl

 

Pour nous aider à financer ce projet, visitez notre page Faire un Don ou contactez Ryna Sherazi à l’adresse e-mail: ryna@womanity.org.

Programmes

Fiction pour l'autonomisation des femmes
(Moyen-Orient et Afrique du Nord)

Utilisation de la fiction en tant que plate-forme pour l’autonomisation des femmes.

Photos du Programme

Videos du Programme

Projet

Défi

Comme l’a démontré l’exemple de Radio Nisaa dans les Territoires palestiniens, Womanity considère que les médias représentent un support unique pour surmonter l’isolement des femmes, pénétrer dans les foyers et placer les femmes et les questions sociétales sur le devant de la scène. Ils peuvent stimuler le débat tout en proposant des informations et des connaissances.

À ce titre, la production de contenu mêlant divertissement et enseignements, notamment sous forme de feuilleton, permet de mettre en scène des intrigues reproduisant étroitement la réalité. Les personnages sont confrontés aux mêmes soucis et pressions que les auditeurs, et guident ainsi le public dans un cheminement pédagogique vers une évolution positive des comportements.

Sur la base de ces observations, Womanity et ses partenaires dans le cadre du programme ont produit une fiction radiophonique exclusive en langue arabe intitulée Plus de 100 hommes (Be 100 Ragl en arabe), dont la première édition a été diffusée de mars à octobre 2014 dans l’ensemble du monde arabe. Ce feuilleton suit la vie de Noha, une jeune journaliste radio intrépide qui s’attaque à la discrimination sexiste au travail, au sein de la famille et dans la société. Remettant en question les préjugés et l’oppression, Noha devient un modèle pour la communauté dans son ensemble. La série aborde les thèmes du divorce, de la violence conjugale, du harcèlement sexuel, de l’accès des femmes à l’éducation et à une carrière professionnelle, du statut des femmes célibataires dans la société traditionnelle et des relations amoureuses saines. La célèbre actrice égyptienne Mona Zaki prête sa voix à Noha, tandis que la chanson exclusive du générique est interprétée par la chanteuse à succès Nancy Ajram.

Pour encourager les auditeurs à proposer leur avis, créer des échanges constructifs sur les thèmes sensibles évoqués et faire évoluer les attitudes et les comportements, les émissions étaient généralement suivies de débats à l’antenne et d’évènements publics, réunissant des représentants des droits de la femme faisant autorité.

Impact

  • Grâce au soutien et aux formations d’Oxfam Novib, partenaire du programme, les organisations locales d’aide aux femmes ont organisé des discussions de groupe. Ces débats ont largement contribué à faire évoluer l’avis des participants vers une position plus favorable à l’égalité des sexes.
  • En partenariat avec SMPL Media, Womanity a organisé dix évènements et débats publics en Égypte et en Jordanie, auxquels ont participé plus de 480 personnes.
  • Cette série de fiction a été suivie par des millions d’auditeurs dans neuf pays arabes et fait réagir plus de 140 000 personnes sur les réseaux sociaux, qui ont continué le dialogue longtemps après la fin de la diffusion du feuilleton.
  • Radio Nisaa dans les Territoires palestiniens, Radio Yemen Times au Yémen et Radio Aswat au Maroc ont toutes diffusé des débats portant sur les thèmes principaux abordés par Plus de 100 hommes.
  • Plus de 100 hommes a été présenté lors d’un évènement en marge de la Commission de la condition de la femme, organisée par Oxfam Novib, ainsi que dans deux émissions de la BBC.
  • En 2015, suite au succès de la première série, Womanity ont produit une deuxième édition de Plus de 100 hommes. Il s’agit d’une série d’animation de 10 épisodes, diffusée en ligne de Juin à Décembre  2016. Dans cette deuxième saison, Noha est jouée par l’actrice jordanienne Saba Mubarak et le générique est interprété par le chanteur iranien Alaa Wardi.
  • Womanity prépare actuellement la troisième édition de la série qui sortira normalement durant l’été 2917

 

  • Be 100 Ragl II

La série a été diffusée en ligne à travers le monde arabe pendant le Ramadan 2016 et a été visionnée plus de 1,9 million de fois. Comme durant première édition, la diffusion de la deuxième saison de la série de fiction se déroule parallèlement au Be 100 Ragl tour; un mélange d’espaces en ligne sur les réseaux sociaux et des conversations hors ligne comprenant:

 – des espaces en ligne sur Facebook, Twitter et YouTube mis en place afin de recueillir les avis du public et d’experts, animer le débat et offrir des possibilités de connexions à travers la communauté et tout au long de la durée du programme;

– 18 tables rondes , rencontres et débats impliquant des projections publiques (organisées dans des espaces appropriés) en coopération avec la société civile et des organisations de femmes, des écoles, des universités, des ONG, des jeunes acteurs de changement et des innovateurs.

En 2016, plus de 600 participants ont participé à ces évènements

Lisez notre dernier rapport sur le programme Fiction pour l’autonomisation des femmes 2015 (anglais).

Partenaires précieux de Plus de 100 hommes

Conception et production : Global Production (1re édition), Lapis Communications (2e édition)

Diffusion : Radio Nisaa (Territoires palestiniens), Radio Yemen Times (Yémen), Radio SouriaLi (Syrie), Panorama FM (Arabie saoudite et Bahreïn), Radio Aswat (Maroc), Radio Almahaba (Irak), MEGA FM (Caire, Égypte), Alexhits (Égypte, en ligne), Sound of Sakia (Égypte) Radio Farat Al Nas (Jordanie)

Groupes d’auditeurs et évènements publics : Oxfam Novib, Soul City et leurs partenaires de terrain et El Sawy – Culture Wheels (au Caire), SMPL Media

Réseaux sociaux : SMPL Media

Surveillance et évaluation ; mobilisation de communauté : Oxfam Novib, Soul City et leurs partenaires de terrain (1ère édition); Oxfam GB (2ème édition)

Partenaire de financement : donateur privé et Fondation Womanity

Presse :

BBC World Impact (17 juillet 2014)

A Woman’s Hour – BBC Radio 4 (23 juillet 2014)

BBC Arabic

YOUM7 (quotidien égyptien) du 21 septembre 2014

The Communication Initiative (1http://www.comminit.com/global/content/worth-100-men-be-100-ragl
2- http://www.comminit.com/democracy-governance/content/arabic-language-radio-fiction-womens-empowerment
3 – http://www.comminit.com/entertainment-education/content/be-100-ragl-worth-100-men-arabic-radio-fiction-series-sparks-discussions-womens-role-soc )

Aimer le projet sur Facebook : https://www.facebook.com/B100Ragl

Suivre le projet sur Twitter : https://twitter.com/B100ragl

 

Pour nous aider à financer ce projet, visitez notre page Faire un Don ou contactez Ryna Sherazi à l’adresse e-mail: ryna@womanity.org.

Programmes

Fiction pour l'autonomisation des femmes
(Moyen-Orient et Afrique du Nord)

Utilisation de la fiction en tant que plate-forme pour l’autonomisation des femmes.

Photos du Programme

Videos du Programme

Projet

Défi

Comme l’a démontré l’exemple de Radio Nisaa dans les Territoires palestiniens, Womanity considère que les médias représentent un support unique pour surmonter l’isolement des femmes, pénétrer dans les foyers et placer les femmes et les questions sociétales sur le devant de la scène. Ils peuvent stimuler le débat tout en proposant des informations et des connaissances.

À ce titre, la production de contenu mêlant divertissement et enseignements, notamment sous forme de feuilleton, permet de mettre en scène des intrigues reproduisant étroitement la réalité. Les personnages sont confrontés aux mêmes soucis et pressions que les auditeurs, et guident ainsi le public dans un cheminement pédagogique vers une évolution positive des comportements.

Sur la base de ces observations, Womanity et ses partenaires dans le cadre du programme ont produit une fiction radiophonique exclusive en langue arabe intitulée Plus de 100 hommes (Be 100 Ragl en arabe), dont la première édition a été diffusée de mars à octobre 2014 dans l’ensemble du monde arabe. Ce feuilleton suit la vie de Noha, une jeune journaliste radio intrépide qui s’attaque à la discrimination sexiste au travail, au sein de la famille et dans la société. Remettant en question les préjugés et l’oppression, Noha devient un modèle pour la communauté dans son ensemble. La série aborde les thèmes du divorce, de la violence conjugale, du harcèlement sexuel, de l’accès des femmes à l’éducation et à une carrière professionnelle, du statut des femmes célibataires dans la société traditionnelle et des relations amoureuses saines. La célèbre actrice égyptienne Mona Zaki prête sa voix à Noha, tandis que la chanson exclusive du générique est interprétée par la chanteuse à succès Nancy Ajram.

Pour encourager les auditeurs à proposer leur avis, créer des échanges constructifs sur les thèmes sensibles évoqués et faire évoluer les attitudes et les comportements, les émissions étaient généralement suivies de débats à l’antenne et d’évènements publics, réunissant des représentants des droits de la femme faisant autorité.

Impact

  • Grâce au soutien et aux formations d’Oxfam Novib, partenaire du programme, les organisations locales d’aide aux femmes ont organisé des discussions de groupe. Ces débats ont largement contribué à faire évoluer l’avis des participants vers une position plus favorable à l’égalité des sexes.
  • En partenariat avec SMPL Media, Womanity a organisé dix évènements et débats publics en Égypte et en Jordanie, auxquels ont participé plus de 480 personnes.
  • Cette série de fiction a été suivie par des millions d’auditeurs dans neuf pays arabes et fait réagir plus de 140 000 personnes sur les réseaux sociaux, qui ont continué le dialogue longtemps après la fin de la diffusion du feuilleton.
  • Radio Nisaa dans les Territoires palestiniens, Radio Yemen Times au Yémen et Radio Aswat au Maroc ont toutes diffusé des débats portant sur les thèmes principaux abordés par Plus de 100 hommes.
  • Plus de 100 hommes a été présenté lors d’un évènement en marge de la Commission de la condition de la femme, organisée par Oxfam Novib, ainsi que dans deux émissions de la BBC.
  • En 2015, suite au succès de la première série, Womanity ont produit une deuxième édition de Plus de 100 hommes. Il s’agit d’une série d’animation de 10 épisodes, diffusée en ligne de Juin à Décembre  2016. Dans cette deuxième saison, Noha est jouée par l’actrice jordanienne Saba Mubarak et le générique est interprété par le chanteur iranien Alaa Wardi.
  • Womanity prépare actuellement la troisième édition de la série qui sortira normalement durant l’été 2917

 

  • Be 100 Ragl II

La série a été diffusée en ligne à travers le monde arabe pendant le Ramadan 2016 et a été visionnée plus de 1,9 million de fois. Comme durant première édition, la diffusion de la deuxième saison de la série de fiction se déroule parallèlement au Be 100 Ragl tour; un mélange d’espaces en ligne sur les réseaux sociaux et des conversations hors ligne comprenant:

 – des espaces en ligne sur Facebook, Twitter et YouTube mis en place afin de recueillir les avis du public et d’experts, animer le débat et offrir des possibilités de connexions à travers la communauté et tout au long de la durée du programme;

– 18 tables rondes , rencontres et débats impliquant des projections publiques (organisées dans des espaces appropriés) en coopération avec la société civile et des organisations de femmes, des écoles, des universités, des ONG, des jeunes acteurs de changement et des innovateurs.

En 2016, plus de 600 participants ont participé à ces évènements

Lisez notre dernier rapport sur le programme Fiction pour l’autonomisation des femmes 2015 (anglais).

Partenaires précieux de Plus de 100 hommes

Conception et production : Global Production (1re édition), Lapis Communications (2e édition)

Diffusion : Radio Nisaa (Territoires palestiniens), Radio Yemen Times (Yémen), Radio SouriaLi (Syrie), Panorama FM (Arabie saoudite et Bahreïn), Radio Aswat (Maroc), Radio Almahaba (Irak), MEGA FM (Caire, Égypte), Alexhits (Égypte, en ligne), Sound of Sakia (Égypte) Radio Farat Al Nas (Jordanie)

Groupes d’auditeurs et évènements publics : Oxfam Novib, Soul City et leurs partenaires de terrain et El Sawy – Culture Wheels (au Caire), SMPL Media

Réseaux sociaux : SMPL Media

Surveillance et évaluation ; mobilisation de communauté : Oxfam Novib, Soul City et leurs partenaires de terrain (1ère édition); Oxfam GB (2ème édition)

Partenaire de financement : donateur privé et Fondation Womanity

Presse :

BBC World Impact (17 juillet 2014)

A Woman’s Hour – BBC Radio 4 (23 juillet 2014)

BBC Arabic

YOUM7 (quotidien égyptien) du 21 septembre 2014

The Communication Initiative (1http://www.comminit.com/global/content/worth-100-men-be-100-ragl
2- http://www.comminit.com/democracy-governance/content/arabic-language-radio-fiction-womens-empowerment
3 – http://www.comminit.com/entertainment-education/content/be-100-ragl-worth-100-men-arabic-radio-fiction-series-sparks-discussions-womens-role-soc )

Aimer le projet sur Facebook : https://www.facebook.com/B100Ragl

Suivre le projet sur Twitter : https://twitter.com/B100ragl

 

Pour nous aider à financer ce projet, visitez notre page Faire un Don ou contactez Ryna Sherazi à l’adresse e-mail: ryna@womanity.org.

Programmes

Fiction pour l'autonomisation des femmes
(Moyen-Orient et Afrique du Nord)

Utilisation de la fiction en tant que plate-forme pour l’autonomisation des femmes.

Photos du Programme

Videos du Programme

Projet

Défi

Comme l’a démontré l’exemple de Radio Nisaa dans les Territoires palestiniens, Womanity considère que les médias représentent un support unique pour surmonter l’isolement des femmes, pénétrer dans les foyers et placer les femmes et les questions sociétales sur le devant de la scène. Ils peuvent stimuler le débat tout en proposant des informations et des connaissances.

À ce titre, la production de contenu mêlant divertissement et enseignements, notamment sous forme de feuilleton, permet de mettre en scène des intrigues reproduisant étroitement la réalité. Les personnages sont confrontés aux mêmes soucis et pressions que les auditeurs, et guident ainsi le public dans un cheminement pédagogique vers une évolution positive des comportements.

Sur la base de ces observations, Womanity et ses partenaires dans le cadre du programme ont produit une fiction radiophonique exclusive en langue arabe intitulée Plus de 100 hommes (Be 100 Ragl en arabe), dont la première édition a été diffusée de mars à octobre 2014 dans l’ensemble du monde arabe. Ce feuilleton suit la vie de Noha, une jeune journaliste radio intrépide qui s’attaque à la discrimination sexiste au travail, au sein de la famille et dans la société. Remettant en question les préjugés et l’oppression, Noha devient un modèle pour la communauté dans son ensemble. La série aborde les thèmes du divorce, de la violence conjugale, du harcèlement sexuel, de l’accès des femmes à l’éducation et à une carrière professionnelle, du statut des femmes célibataires dans la société traditionnelle et des relations amoureuses saines. La célèbre actrice égyptienne Mona Zaki prête sa voix à Noha, tandis que la chanson exclusive du générique est interprétée par la chanteuse à succès Nancy Ajram.

Pour encourager les auditeurs à proposer leur avis, créer des échanges constructifs sur les thèmes sensibles évoqués et faire évoluer les attitudes et les comportements, les émissions étaient généralement suivies de débats à l’antenne et d’évènements publics, réunissant des représentants des droits de la femme faisant autorité.

Impact

  • Grâce au soutien et aux formations d’Oxfam Novib, partenaire du programme, les organisations locales d’aide aux femmes ont organisé des discussions de groupe. Ces débats ont largement contribué à faire évoluer l’avis des participants vers une position plus favorable à l’égalité des sexes.
  • En partenariat avec SMPL Media, Womanity a organisé dix évènements et débats publics en Égypte et en Jordanie, auxquels ont participé plus de 480 personnes.
  • Cette série de fiction a été suivie par des millions d’auditeurs dans neuf pays arabes et fait réagir plus de 140 000 personnes sur les réseaux sociaux, qui ont continué le dialogue longtemps après la fin de la diffusion du feuilleton.
  • Radio Nisaa dans les Territoires palestiniens, Radio Yemen Times au Yémen et Radio Aswat au Maroc ont toutes diffusé des débats portant sur les thèmes principaux abordés par Plus de 100 hommes.
  • Plus de 100 hommes a été présenté lors d’un évènement en marge de la Commission de la condition de la femme, organisée par Oxfam Novib, ainsi que dans deux émissions de la BBC.
  • En 2015, suite au succès de la première série, Womanity ont produit une deuxième édition de Plus de 100 hommes. Il s’agit d’une série d’animation de 10 épisodes, diffusée en ligne de Juin à Décembre  2016. Dans cette deuxième saison, Noha est jouée par l’actrice jordanienne Saba Mubarak et le générique est interprété par le chanteur iranien Alaa Wardi.
  • Womanity prépare actuellement la troisième édition de la série qui sortira normalement durant l’été 2917

 

  • Be 100 Ragl II

La série a été diffusée en ligne à travers le monde arabe pendant le Ramadan 2016 et a été visionnée plus de 1,9 million de fois. Comme durant première édition, la diffusion de la deuxième saison de la série de fiction se déroule parallèlement au Be 100 Ragl tour; un mélange d’espaces en ligne sur les réseaux sociaux et des conversations hors ligne comprenant:

 – des espaces en ligne sur Facebook, Twitter et YouTube mis en place afin de recueillir les avis du public et d’experts, animer le débat et offrir des possibilités de connexions à travers la communauté et tout au long de la durée du programme;

– 18 tables rondes , rencontres et débats impliquant des projections publiques (organisées dans des espaces appropriés) en coopération avec la société civile et des organisations de femmes, des écoles, des universités, des ONG, des jeunes acteurs de changement et des innovateurs.

En 2016, plus de 600 participants ont participé à ces évènements

Lisez notre dernier rapport sur le programme Fiction pour l’autonomisation des femmes 2015 (anglais).

Partenaires précieux de Plus de 100 hommes

Conception et production : Global Production (1re édition), Lapis Communications (2e édition)

Diffusion : Radio Nisaa (Territoires palestiniens), Radio Yemen Times (Yémen), Radio SouriaLi (Syrie), Panorama FM (Arabie saoudite et Bahreïn), Radio Aswat (Maroc), Radio Almahaba (Irak), MEGA FM (Caire, Égypte), Alexhits (Égypte, en ligne), Sound of Sakia (Égypte) Radio Farat Al Nas (Jordanie)

Groupes d’auditeurs et évènements publics : Oxfam Novib, Soul City et leurs partenaires de terrain et El Sawy – Culture Wheels (au Caire), SMPL Media

Réseaux sociaux : SMPL Media

Surveillance et évaluation ; mobilisation de communauté : Oxfam Novib, Soul City et leurs partenaires de terrain (1ère édition); Oxfam GB (2ème édition)

Partenaire de financement : donateur privé et Fondation Womanity

Presse :

BBC World Impact (17 juillet 2014)

A Woman’s Hour – BBC Radio 4 (23 juillet 2014)

BBC Arabic

YOUM7 (quotidien égyptien) du 21 septembre 2014

The Communication Initiative (1http://www.comminit.com/global/content/worth-100-men-be-100-ragl
2- http://www.comminit.com/democracy-governance/content/arabic-language-radio-fiction-womens-empowerment
3 – http://www.comminit.com/entertainment-education/content/be-100-ragl-worth-100-men-arabic-radio-fiction-series-sparks-discussions-womens-role-soc )

Aimer le projet sur Facebook : https://www.facebook.com/B100Ragl

Suivre le projet sur Twitter : https://twitter.com/B100ragl

 

Pour nous aider à financer ce projet, visitez notre page Faire un Don ou contactez Ryna Sherazi à l’adresse e-mail: ryna@womanity.org.