La Fondation Womanity est fière d’annoncer que le Prix Womanity pour la Prévention de la Violence faite aux Femmes 2016 revient à la campagne Take Back the Tech! (TBTT!) au Mexique, dirigée par l’Association pour le Progrès des Communications (APC, Afrique du Sud) et Luchadoras / La Sandia Digital (Mexique).

Take Back the Tech remporte le Prix Womanity 2016La campagne collaborative, qui aborde le problème très répandu de la violence contre les femmes en ligne, permet aux femmes de répondre de façon proactive à la violence liée à la technologie, de revendiquer l’espace virtuel et d’influencer de façon créative les politiques sur les pratiques en ligne; le but étant de construire un Internet sans violence.

La campagne TBTT! a été sélectionnée par un comité d’experts dont le Président de la Fondation Womanity Yann Borgstedt, Diana Barran, Directrice de SafeLives, Ceri Hayes, Directrice de Gender Matters, Abir Oreibi, Directrice de LIFT, et Jane Seager, avocate auprès de la firme Hogan Lovells.

Yann Borgstedt a déclaré: « Nous sommes très heureux de soutenir la réplication de Take Back the Tech! au Mexique. Grâce à ce mouvement, les femmes ne sont pas seulement des utilisatrices, mais elles deviennent des productrices de technologie. Nous avons particulièrement aimé leur approche collaborative et innovante pour combattre la violence contre les femmes en ligne, ce qui est une menace croissante, et leur capacité d’influencer positivement les grandes structures mondiales de réseaux sociaux telles que Twitter et Facebook . »

Take Back the Tech remporte le Womanity Award 2016

Recevant le prix, Jac SM Kee, Directrice du Programme des Droits des Femmes à APC, et fondatrice de la campagne Take Back the Tech !, a déclaré: « Ce prix est une reconnaissance fabuleuse du travail des participants de la campagne Take Back The Tech, de leur impact sur la question de la violence contre les femmes et des possibilités à venir. Il permettra de renforcer le réseau au Mexique et d’approfondir le travail dans la région, vers un Internet plus juste et plus sûr pour tous . »

Lulú Barrera, Directrice de Luchadoras, a déclaré: « Gagner ce prix nous donne l’occasion de construire un groupe plus robuste, d’aider les femmes à prendre la parole, de les mobiliser, et de changer la discussion sur la violence en ligne. »

Les organisations partenaires gagnantes collaboreront pendant trois ans pour reproduire et étendre la campagne TBTT! au Mexique. La Fondation Womanity soutiendra les partenaires avec un financement, des services professionnels, des visites d’apprentissage sur le terrain, un soutien de mesure d’impact, ainsi que toute expertise pertinente et ressources nécessaires à la réplication et l’intensification de ce programme innovant.

Le prix biennal a été annoncé à Paris le 19 mai à OuiShare Fest, un événement de quatre jours rassemblant 2000 leaders créatifs, entrepreneurs, bâtisseurs de mouvements, organisations et communautés solidaires, tous rassemblés pour explorer les économies de collaboration et de transformations numériques.

Les finalistes ont présenté leurs programmes devant le comité de sélection avant de prendre part à un événement en public sur les programmes “tech for good”. Les dirigeants des quatre programmes finalistes – Take Back the Tech, le jeu éducatif en ligne BREAKAWAY, MyPlan App, et le Gender and Tech Institute – ont encouragé le public à contribuer à la sécurité numérique, à mettre fin au cyber-harcèlement, à soutenir les garçons et les hommes à adopter une attitude et un comportement plus positifs envers les femmes et à prévenir la violence de genre en utilisant les TIC.

Le Prix Womanity, lancé en 2014, est remis tous les deux ans à deux organismes partenaires qui collaborent pour reproduire et mettre à l’échelle une solution innovante et efficace pour prévenir la violence fondée sur le sexe.

L’édition de cette année met la lumière sur les organisations utilisant les technologies de l’information et des communications (TIC) et des nouveaux médias pour prévenir la violence contre les femmes.

À propos d’APC

L’Association pour le Progrès des Communications, basée en Afrique du Sud, a créé la campagne mondiale Take Back the Tech! en 2006 pour aider les femmes à se réapproprier la technologie et pour rendre internet plus sûr et plus représentatif. La campagne fait en sorte qu’Internet reste un espace où les femmes peuvent se développer et répondre aux normes qui perpétuent la discrimination et la violence. La campagne est désormais présente dans 35 pays.

A propos de Luchadoras

Luchadoras, le partenaire réplication, est un collectif de femmes productrices de média basé au Mexique, et dédié à la promotion des droits des femmes et de la justice sociale, par le biais d’une émission de télévision en ligne. Pour répliquer Take Back the Tech!, le collectif va construire un solide réseau stratégique, équiper les femmes en autodéfense numérique et les former pour créer du contenu médiatique dans le  but de répondre efficacement aux abus et à la violence en ligne.

 

La Fondation Womanity cherche des donateurs et sympathisants pour investir et promouvoir les projets menés dans le cadre du Prix Womanity. Le soutien peut comprendre des mentions dans les medias ou réseaux, du temps de parole dans les événements publics, des facilitations de partenariats, ainsi qu’une contribution au financement du prix et du réseau ICTforWomanity.

 Si vous souhaitez contribuer aux projets gagnants, avec vos compétences, vos ressources ou des fonds, veuillez contacter servane@womanity.org