En décembre, Womanity a organisé un événement réunissant des personnalités influentes du secteur des médias pour débattre du thème « Les médias numériques et l’égalité des sexes ». Dans ce blog, Rana Askoul, responsable des programmes pour les médias, examine l’état de l’égalité des sexes au Moyen-Orient et le rôle que peuvent jouer les médias dans la promotion d’attitudes et de comportements plus équitables.

Les réalités de l’égalité des sexes dans la région MENA (Moyen-Orient et Afrique du Nord) nous offrent une image contrastée. D’une part, certains des progrès réalisés en matière de droits des femmes dans la région ont été phénoménaux. L’année 2018 a été une année charnière pour les droits des femmes et a été marquée par la levée de l’interdiction frappant les femmes saoudiennes et les nouveaux pays accordant des droits à la citoyenneté pour les enfants de leurs citoyennes – notamment l’Égypte, le Maroc, le Yémen, la Tunisie et l’Iraq. L’année 2018 a également été marquée par l’abrogation généralisée de la loi permettant aux violeurs d’échapper à la sanction s’ils épousent leurs victimes. En outre, neuf pays de la région ont adopté des lois contre la violence domestique.

Un bilan contrasté

En dépit de ces gains considérables, nous savons que la région MENA figure toujours parmi les régions les moins performantes en termes de parité hommes-femmes (Forum économique mondial, 2018), les femmes rencontrant toujours des obstacles économiques, sociaux et politiques plus importants que les femmes des autres régions. Et malgré l’adoption de nombreuses lois énonçant des droits et accordant de nouvelles libertés, nous restons bien conscients que « les lois ne peuvent légiférer pour détourner des attitudes profondément ancrées concernant le rôle des hommes et des femmes ». Ce sont ces stéréotypes sexistes très répandus – parmi les hommes et les femmes, les filles et les garçons – qui entravent fondamentalement les progrès vers l’égalité.

Le pouvoir des médias dans la définition des normes de genre

Il reste encore une fenêtre d’opportunité qui peut aider à changer ces attitudes profondément enracinées. Les médias représentent l’un des meilleurs outils disponibles pour façonner les croyances et influencer les comportements et les actions. Cela peut avoir un impact sur les audiences à travers l’établissement d’un programme, influençant ainsi les audiences sur les questions sur lesquelles se concentrer et celles à ignorer. Il est également capable de référencer des normes : façonner nos croyances sur la façon dont nous pensons de « l’autre » . À l’heure actuelle, un renversante 79% des images de femmes arabes dans les médias arabes sont négatives (Institut Reuters pour l’étude du journalisme, Al-Ariqi, 2009). De plus, les reportages médiatiques dans la région du Moyen-Orient, qui renforcent les stéréotypes préjudiciables actuels concernant les rôles de genre, représentent 81% du total des reportages médiatiques (Rapport mondial de suivi des médias, 2010 ), faisant du Moyen-Orient la région la moins performante au monde à cet égard.

En dépit de ces chiffres décevants, la pénétration croissante des médias numériques dans la région et les perspectives d’égalité des sexes qu’elle peut offrir donnent une lueur d’espoir. Selon une étude récente, environ 54 % des utilisateurs de réseaux sociaux répartis sur 8 pays de la région MENA ont déclaré devenir « plus ouverts et plus tolérants envers des points de vue divergents » en raison de leur utilisation des réseaux sociaux.

Une réunion de collaborateurs

C’est dans ce contexte que le Forum de Womanity sur « les médias numériques et l’égalité des sexes » a eu lieu à Dubaï (EAU) en décembre 2018. Tenu en partenariat avec Zainab Salbi, fondatrice de  Women for Women International , le forum était un rassemblement intime de parties prenantes clés issues de créateurs de contenu régionaux, de plateformes de médias numériques, de diffuseurs, d’agences de publicité et des multinationales. Le forum était un appel à la collaboration entre ces partenaires investis afin de promouvoir collectivement un contenu plus équitable pour les deux sexes dans la région.

Pendant une journée et demie, les participants ont examiné divers sujets, notamment: 1) comment les créateurs de contenu remettent en cause les stéréotypes dominants et quel soutien peut renforcer leur impact contenu équitable dans la région 2) le rôle des diffuseurs dans leurs choix de promotion et d’adoption des causes à défendre 3) comment les organisations du secteur privé défendent le contenu en matière d’égalité des genres dans la région 4) publicité et campagnes axées sur les causes et 5) comment les plateformes numériques modifient les attitudes vis-à-vis du genre. Le forum s’est conclu par un engagement écrasant des parties prenantes en faveur de la création d’une coalition pour mettre en œuvre les étapes clés à l’appui de la création d’un contenu plus équitable pour les deux sexes dans la région.

Le chemin vers l’égalité des sexes dans la région MENA est long, mais nous sommes convaincus qu’en ouvrant des possibilités de débat et de collaboration, nous pouvons collectivement avancer dans la direction d’attitudes et de comportements plus inclusifs dans la région.

Pour en savoir plus sur notre travail sur les médias perturbateurs, ou contactez rana@womanity.org