L’industrie de la mode représente un vaste marché. Le nombre de vêtements réalisés dans le monde a dépassé les 100 milliards pour la première fois en 2014 (McKinsey 2016). Selon les estimations, les industries mondiales du vêtement et du textile emploient entre 60 et 75 millions de personnesdans le monde (Fashion United).

Cependant, l’envers du décor de l’industrie de la mode a également ses aspects négatifs. Il s’agit de la deuxième industrie la plus polluante du monde, après le pétrole, responsablede 20% de la pollution industrielle de l’eau sur la terre par la fabrication de vêtements (l’Institut des ressources mondiales (WRI) 2017).Le travail des enfants, les bas salaires et les mauvaises conditions de travail ne sont que quelques-uns des nombreux problèmes de cette industrie.

Mais comment la mode peut-elle être une force au service du bien ? C’était l’un des thèmes abordés la semaine dernière lors d’un événement co-organisé par Womanity et son partenaire Industree Foundation – une entreprise à caractère social qui cherche à améliorer l’accès au marché et les compétences de milliers d’artisans, principalement en Inde.

L’événement, appelé Good Fashion, était également co-organisé parIG Advisors, Not My Style  et Freedom Fund.Des personnalités dynamiques du secteur de la mode et des organisations à but non lucratif s’y sont rassemblés pour discuter du pouvoir que peut avoir la mode pour créer un impact social. L’événement a également donné à Industree Foundation l’occasion de présenter son travail en tant que leader dans ce domaine.

Les objectifs de développement durable (ODD) et la mode

Plus de 30 personnes ont assisté à la soirée qui a rassemblé des représentants du monde des affaires, des banques et de la philanthropie. Les discussions ont tourné autour des objectifs de développement durable (ODD). L’industrie de la mode peut-elle nous aider à atteindre les objectifs ambitieux fixés en 2015 sur lesquels tant d’entre nous planchons ?

Industree a clairement exposé sa position Oui – les secteurs de l’habillement, du textile et de produits style de vie ont un potentiel énorme pour contribuer à la réalisation de ces objectifs. Industree travaille beaucoup dans les chaînes de valeur du vêtement et du style de vie, qui présentent un grand potentiel pour les chaînes d’approvisionnement dans le futur : celles qui auront une empreinte positive sur le plan social et environnemental. Son initiative, Mission Creative Million, constitue un pas en avant vers la réalisation des ODD axée sur des interventions qui visent particulièrement ces secteurs.

C’était formidable de voir autant de personnes d’horizons aussi variés parler de ce sujet dans une même pièce. Les ODD offrent de nombreuses opportunités à tous les types de parties prenantes de tous les secteurs d’adopter des matériaux et des pratiques commerciales durables, de promouvoir une production et une consommation responsables et de rehausser le niveau de vie des individus et des communautés vulnérables.

WomenChangeMakers : Soutenir les entreprises à caractère social

Womanity collabore avec Industree depuis 2013, la même année de sa sélection en tant que fellow WCM, un programme qui identifie, soutient et met en relation les principaux entrepreneurs sociaux et leurs organisations œuvrant pour améliorer la vie des femmes. Womanity a fourni à Industree un soutien de base flexible ainsi qu’un soutien en matière d’organisation, ce programme a également répondu à ses besoins en mentorat et en expertise pour favoriser sa croissance, développer et intensifier son impact.

Un élément clé de ce soutien consistait en une évaluation détaillée des besoins visant à identifier les forces de Industree et à déterminer les domaines dans lesquels une assistance serait la plus utile. Ce processus a conduit à l’élaboration d’une stratégie de développement avec le soutien des partenaires externes, notamment PWC Strategy &, Mercuri Urval et Accenture.

Rafia Qureshi, directrice exécutive de la Fondation Womanity, a déclaré : »Nous soutenons Industree depuis plus de 5 ans déjà ». Un soutien de base flexible est essentiel – et nous avons besoin de plus de donateurs pour soutenir les organisations locales de cette manière ».

Réflexion personnelle

À la fin de l’événement, on nous a demandé de réfléchir sur quelque chose que nous avons appris au cours de la soirée, ou d’envisager un changement que nous réaliserons soit au travail soit dans notre vie personnelle. Cela m’a fait réfléchir aux choix que j’ai faits concernant les vêtements que j’achète et les maisons de couture que je soutiens. J’ai également appris que l’évolution de la technologie peut fournir un excellent outil pour transférer le pouvoir aux consommateurs, comme le démontrent des applications telles que Not My Style.

J’ai également été frappé par l’optimisme et l’attitude positive qui règnent dans la salle, ainsi que par la puissance générée du rassemblement de bonnes personnes. Il est clair que l’industrie de la mode a un rôle à jouer pour nous aider à réaliser le développement durable et il est motivant d’observer la détermination collective pour le mener à bien.

—-

Pour plus d’informations sur Industree