Pour les femmes de la région du MENA (Moyen-Orient et Afrique du Nord), le combat mené contre les stéréotypes sexistes déraisonnables ou néfastes dans les médias a commencé il y a fort longtemps. Selon les recherches, environ 78,68 % des images montrant des femmes arabes dans les médias arabes sont négatives (Rapport sur le Développement du Monde Arabe).  D’un autre côté, seulement 4 % des sujets des actualités régionales remettent en question les stéréotypes sexistes.

L’information manque d’objectivité

Par conséquent, les actualités ne reflètent pas les questions qui préoccupent les femmes. Il y apeu de plateformes publiques capables de fournir aux femmes des informations pertinentes ou d’inclure leurs points de vue.  En quoi est-ce important ? Les femmes sont moins aptes à exprimer leurs préoccupations, à contribuer aux débats et sont moins susceptibles de s’impliquer dans l’évolution de la société. Dans une culture où les femmes ont moins de droits que les hommes, ce déséquilibre de l’expression perpétue les inégalités qui existent au sein de la société.

Radio Nisaa : donner une voix aux femmes palestiniennes

En Palestine, une station de radio aborde ce problème. Radio Nisaa, gérée par des femmes pour les femmes, offre aux femmes palestiniennes(et aux hommes) une plateforme où elles peuvent exprimer leurs points de vue sur tout ce qui affecte leurs vies. Créée en août 2009 en partenariat avec l’entrepreneuse palestinienne Maysoun Odeh, Radio Nisaa est la première station de radio entièrement constituée de femmes du monde arabe. Même le nom de la station, « Nisaa », signifie « femmes » en arabe.

De part sa main d’œuvre féminine, la station de radio crée le dialogue et le débat sur les problèmes les plus urgents pour les femmes, et applique une approche sexospécifique  dans le cadre des actualités journalières. Sa programmation radio dynamique vise à autonomiser, informer et inspirer les femmes mais aussi les hommes de la région, et questionne les attitudes sexistes et le rôle des femmes au Moyen-Orient.

La station diffuse trois émissions journalières à des heures de grande écoute, anime des débats interactifs, diffuse de la musique, présente les actualités, et produit des enquêtes sur la thématique du moment. Que le sujet porte sur les femmes entrepreneuses, le planning familial ou le rôle de l’homme au sein de la famille, l’objectif de Radio Nisaa est de faire tomber les barrières et de fournir un point de vue alternatif sur les thèmes dont on ne parle pas souvent dans la société palestinienne.

Intégrer les femmes à l’antenne

La radio pionnière s’interroge aussi sur le manque de femmes travaillant dans les médias. Au Moyen-Orient, on estime que seulement 27 % des postes à haute responsabilité dans les médias sont occupés par des femmes. Radio Nisaa forme des femmes dans les métiers des médias et les encourage à participer au contenu de la radio et à produire elles-mêmes.

Par conséquent, le noyau de la stationformé de femmes journalistes, productrices et auteures permet de donner un aperçu réaliste sur la place de la femme en Palestine et stimule davantage le dialogue sur les thèmes qui tiennent à cœur aux femmes et qui ne sont pas abordés dans les autres médias.

Les médias : un moteur de changement

Les médias peuvent être un déclencheur du combat contre les nombreux obstacles à l’égalité des sexes au Moyen-Orient. Ils ont le pouvoir de changer l’expression dominante et, parles témoignages, ils ont le pouvoir de faire basculer les croyances et les attitudes profondément ancrées.

Il faudra du temps pour contrer les stéréotypes et les restrictions qui gangrènent les femmes dans les médias ; surtout dans les sociétés où les stéréotypes sont bien ancrés. En donnant une voix à plus de femmes grâce aux efforts de Radio Nisaa, nous préparons les fondements d’un paysage médiatique où la représentation des sexes est plus équilibrée. Ceci est un pas en avant indispensable dans la bonne direction.